International
Actuellement en pleine commémoration des 40 ans de la prise de pouvoir du général Pinochet, le Daily Mail vient de publier une information étonnante : des chansons populaires servaient d’instruments de torture lors de la dictature chilienne.
Publicité