Animé par le V12 6.5 de 700 chevaux et 690 Nm, l'objet soigne sa ligne grâce à l'emploi massif de carbone, employé des sièges baquet aux renforts moteurs. Si l'exemplaire exposé à Genève, déjouant les pronostics des aficionados, ôte entièrement le haut, la belle italienne conservera une partie de son pavillon sur la version de série, qui adoptera une configuration Targa.

Publicité