Pour la superstar du soul, le début de l'année 2003 s'est révélé plus tumultueux qu'elle ne l'avait prévu. Après avoir été citée à comparaître devant un tribunal pour conduite en état d'ébriété, Diana Ross sort avec Donna Summer un "double best of unique" : "Les légendes du disco".

Diana Ross, come-back disco

L'album en cause tombe on ne peut mieux pour l'artiste qui a défrayé les chroniques ces dernières années : un divorce tumultueux avec le nabab Arne Ness, son fâcheux penchant pour l'alcool et de nombreuses cures de désintoxication, ou encore l'échec de sa tournée revival "The Supremes", avec une tentative de recréation du groupe en l'an 2000.

Diana Ross, née Diane Earle en 1944 à Detroit, commence sa carrière à la fin des années 50 comme membre du groupe féminin "The Primettes". Après un premier disque sans succès, elle signe en 1961 en compagnie de Florence Ballard et Mary Wilson avec la Motown. Le nom de leur groupe devient bientôt "The Supremes", et il fera le tour du monde avec notamment "Stop ! In the name of love"...

C'est la Motown qui la portera également à l'écran en 1972 dans une biographie de Billie Holliday, "Lady sings the blues". La reine du Motown remportera un Grammy Award de la meilleure actrice et signera bien entendu la BO du film..

Dans les années 70 toujours, Berry Gordon, alors président de la Motown, réunira ses deux stars Diana Ross et Marvin Gaye sur un album éponyme... Enorme succès encore.

Publicité
Depuis 1969, Diana Ross poursuit une brillante carrière en solo, et ses disques continuent de se vendre à des millions d'exemplaires : "The Wiz", "The Boss", "Diana", "Swept Away" ou " The visions of Diana Ross". Les anées 80 sont marquées par les collaborations avec Lionel Richie, Michael Jackson ou Bee Gees et bien sûr le tempo disco avec "My old piano", "Upside down".

Pour revenir à l'actualité, le nouvel album qui réunit Diana Ross et Donna Summer n'est qu'un avant-goût d'une grandiose tournée mondiale qui débutera en Allemagne le 26 juin. Bon vent, Diana !

>> Donna Summer, Diana Ross, "Les légendes du disco", ULM, 2003, double CD (32 titres), 18,87 €

Publicité