Vidéos Argent/Bourse
Avec: Stephane Van Huffel, co-fondateur de www.net-investissement.fr. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie. Et Christophe Ramaux, maître de conférences à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. - Les Experts, du lundi 30 mai 2016, présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Stephane Van Huffel, co-fondateur de www.net-investissement.fr. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie. Et Christophe Ramaux, maître de conférences à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. - Les Experts, du lundi 30 mai 2016, présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Après la fronde politique contre la loi Travail, François Hollande affronte cette semaine une nouvelle série de grèves et de manifestations sous haute tension. Au départ, une large majorité de Français approuvait l'idée d'une réforme du travail, affirme Hervé Gattegno. Il y avait plusieurs façons légitimes de faire cette réforme mais incontestablement, le gouvernement n'a pas dû choisir la bonne. Face à cette situation, il faut renouer le dialogue là où il peut avoir lieu, c'est-à-dire au Parlement. Pour ce faire, Manuel Valls devrait rouvrir la discussion aussi bien avec les frondeurs qu'avec la droite. En effet, si le dialogue social a manifestement échoué, il reste quand même le dialogue politique. - Bourdin Direct, du mardi 17 mai 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
On sait qu'entre Manuel Valls et Emmanuel Macron l'ambiance est au beau fixe. Mais depuis la correction du projet de loi El Khomri, le ministre de l'Economie ne finit pas de lancer des piques au Premier ministre. Malgré les compromis faits par ce dernier, Emmanuel Macron estime qu'il aurait pu faire mieux. Les deux hommes n'ont apparemment pas la même conception du dialogue social. En réalité, Macron fait ce que Valls aurait fait au tout début du quinquennat. Il se prépare à la présidentielle, même s'il continue de dire qu'il ne se présentera pas. - Bourdin Direct, du mercredi 16 mars 2016, sur RMC.
Vidéos Argent/Bourse
La rencontre entre les partenaires sociaux pour déterminer l'avenir des régimes complémentaires prend fin aujourd'hui. Selon Nicolas Doze, si les négociations échouent ce sera le début d'un nouveau monde. Dans ce cas, les syndicats représenteraient réellement les salariés et seraient financés par des vraies cotisations. - Intégrale Placements, du vendredi 16 octobre 2015, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Le dialogue social chez Air France est interrompu depuis l'annonce d'un plan social qui prévoit la suppression de 2.900 emploi. Manuel Valls, le Premier ministre, a affirmé "que ce plan peut être évité si le dialogue social s'approfondit". Gilles Gateau, ancien conseiller de Manuel Valls, va rejoindre la direction des ressources humaines d'Air France pour relancer le dialogue social. La ministre du Travail, Myriam El Khomri, s'est elle aussi prononcée en faveur de la suspension du plan de restructuration pour dit-elle "retrouver un climat apaisé". La direction d'Air France est prête à renouer le dialogue mais pas sûr qu'elle voie d'un bon oeil l'appel du gouvernement.
Vidéos à la une
Alors que François Hollande était en visite aux chantiers navals de Saint-Nazaire, il a été interpellé par un représentant CGT, sur le dossier Air France. Ce dernier a refusé de lui serrer la main. Hervé Gattegno estime que ce geste est évidemment excessif mais c'est le signe d'une rage qui s'est cristallisée depuis l'incident. En tant qu'actionnaire de la compagnie aérienne, l'Etat n'a servi à rien et le gouvernement n'a pas trouvé la moindre parole de compassion pour les salariés qui sont en passe de perdre leur emploi. Pour Hervé Gattegno, tout cela aura un impact sur l'élection présidentielle de 2017. - Bourdin Direct, du mercredi 14 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos à la une
Lors d'une visite sur les chantiers navals de Saint-Nazaire, le président de la République François Hollande est revenu sur l'épineux dossier du dialogue social. "Faut-il garder les syndicats? Faut-il garder des instances représentatives du personnel? Est-ce qu'il faut chercher le compromis? Je réponds oui à toutes ces questions", a notamment déclaré le chef de l'Etat.
Vidéos à la une
Faute d'accord avec les pilotes, Air France a annoncé le lancement d'un plan de réduction de l'activité de la compagnie. Le ministre de l'Économie a toutefois estimé vendredi que "la voie du dialogue social n'est pas fermée". Emmanuelle Macron a en particulier appelé les syndicats de pilote à revenir à la table des négociations et "à prendre leurs responsabilités".
Vidéos à la une
A la tribune de l'Assemblée mardi, Lionel Tardy a vivement critiqué le projet de loi sur le dialogue social présenté par François Rebsamen. "Vous décidez de l'avenir de nos entreprises au doigt mouillé ! ", fustige le député (Les Républicains) de Haute-Savoie qui aurait préféré que le gouvernement "commence déjà par donner du temps au dialogue parlementaire". Il regrette un "cadeau fait aux syndicats pour calmer l'aile gauche du PS" et parle d'une "vaste blague."
Vidéos à la une
Invité : Sébastien Huyghe, député et porte-parole de l'UMP
Vidéos à la une
Après 3 mois de négociations, patronat et syndicats se sont quittés jeudi dernier sur un échec. " Il y a un moment où il ne faut pas s'acharner [...] On n'arrive pas à franchir la dernière marche ", a commenté à la sortie de la réunion le négociateur du Medef, Alexandre Saubot. François Rebsamen reprend donc la main de la réforme du dialogue social. " Le gouvernement fera une réforme, et il faudra une loi pour la traduire ", a annoncé le ministre du Travail la semaine dernière. Il reçoit tout au long de la semaine syndicats et patronat avant une réunion avec Manuel Valls et tous les partenaires sociaux le 19 février. Au lendemain de son entretien avec François Rebsamen, le secrétaire général de Force Ouvrière Jean-Claude Mailly a indiqué que le gouvernement " n'était pas obligé de faire une loi ". Carole Couvert, présidente de la CGC le rejoint sur ce point. Elle estime par ailleurs nécessaire une rencontre des organisations syndicales entre elles pour s'accorder sur une " nouvelle méthodologie " de négociations avec le patronat. Un accord entre syndicats et patronat est-il possible ? Le gouvernement doit-il légiférer ? La méthode du dialogue social voulue par François Hollande est-elle un échec ? Les invités d'Arnaud Ardoin en parlent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : Gérard Cherpion, député UMP des Vosges, Délégué national au Travail et à l'Emploi François Kalfon, Secrétaire national au Travail, à l'emploi, à la formation professionnelle et au dialogue social au PS, conseiller régional d'Ile-de-France Antoine Foucher, directeur général adjoint du Medef Michel Noblecourt, journaliste et éditorialiste au Monde Question JDD : Faut-il suspendre les seuils sociaux pour créer de l'emploi ?
Vidéos à la une
Enjoints par le chef de l'État de trouver un accord rapidement, les partenaires sociaux se rencontrent jeudi pour les négociations de la dernière chance. Les précisions d'Elsa Mondin-Gava et Rym Ben Ameur
Vidéos Argent/Bourse
Le 25 juillet, la durée du travail et les horaires des salariés en France, le choc de simplification, et la réforme territoriale ont été les thèmes abordés dans Les Experts par Delphine Liou et ses invités: Benaouda Abdeddaïm, éditorialiste économique de BFM Business, Alexandre Saubot, directeur général de Haulotte Group et Agnès Verdier-Molinié, directrice de la fondation iFrap, sur BFM Business. Chaque matin, les experts ; débats, controverses et coups de gueule, Delphine Liou livre son grand éditorial entouré de pros du business sur BFMBusiness, .
Vidéos à la une
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, répond aux questions de Ruth Elkrief sur les différents scandales qui touchent l'UMP, sur le retour en politique de Nicolas Sarkozy, sur la grève de la SNCM, et sur la troisième conférence sociale du quinquenat de François Hollande.
Vidéos à la une
Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, était en duplex depuis la Conférence sociale pour BFM Story. La Confédération Générale du Travail (CGT) et Force Ouvrière (FO) ont décidé de boycotter la seconde journée de la conférence sociale avec notamment le discours de Manuel Valls et accusent le gouvernement de répondre aux désirs du patronat.
Vidéos à la une
Le lundi 7 juillet, le boycott de la conférence sociale de François Hollande par la CGT et la FO a été commenté par Eric Brunet, dans Direct Droite, sur BFMTV. Pour Eric Brunet: "... On se disait: cette conférence sociale va nous permettre de toucher du doigt la réalité du dialogue social. Les deux précédentes conférences sociales, on l'avait pas vu. C'était encore conceptuel, on n'avait pas vraiment vu le résultat sur le plan social de ces deux premières conférences sociales. Alors là, on se dit: ça y est, ça va venir et voilà que deux syndicats importants, FO et CGT, se carapatent". Direct de Gauche-Droite, la chronique politique quotidienne qui bouscule, d'Éric Brunet, animateur radio sur RMC (Carrément Brunet), chroniqueur et essayiste français et de Laurent Neumann, précédemment Directeur de la Rédaction de Marianne.
Vidéos à la une
Retour sur le boycott de la conférence sociale de François Hollande par deux syndicats majeurs, la CGT et FO, avec Olivier Faure, député PS de Seine-et-Marne, et Yves Jégo, député de Seine-et-Marne et président par intérim de l'UDI.
Vidéos à la une
"Nous devons tous être rassemblés pour agir", a indiqué lundi François Hollande lors de la Grande conférence sociale. Le président a une nouvelle fois défendu sa méthode du "dialogue social pour faire avancer notre pays", alors que FO et la CGT ne participeront pas mardi à la seconde journée de la conférence.
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur la ligne politique que défendent les Frondeurs du parti socialiste. En réalité, c'est grâce à eux si le gouvernement arrive à incarner un réformisme raisonnable. Chaque matin, Hervé Gattegno, intervient pour un talk politique sans concession dans BourdinCo sur RMC la radio d'opinion.
Vidéos à la une
Jean-Marc Ayrault était l'invité de BFMTV et RMC ce jeudi matin. Ce qu'il manque en France c'est le dialogue social" a déclaré le Premier ministre. "Le dialogue social, c'est la bonne méthode"...
Vidéos à la une
BFM Politique: L'After RMC: Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, répond aux questions d'Annabel Roger.
Publicité