Société
Fin 2016, le démantèlement d'une filière terroriste a permis d'en savoir plus sur les méthodes utilisées par Daech pour organiser des attentats en France. 
Société
Loin des clichés du célèbre James Bond, le métier d’espion aujourd’hui est moins excitant qu’on ne le croit. Sauf pour une poignée d'entre eux, qui vivent dans un stress quotidien.
Vidéos A la une
Procédure, contrôle, nombre de personnes espionnées... Au lendemain des révélations du Monde, selon lequel le député Thierry Solère aurait été espionné par la DGSE en 2012, le directeur de recherche à l'Iris et auteur de "Les écoutes téléphoniques" a détaillé ce mercredi sur RMC la procédure des écoutes téléphoniques. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Alors que le journal Le Monde affirme mardi que la DGSE aurait espionné Thierry Solère en 2012, Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur, nie avoir été au courant de ces écoutes. Il explique que la DGSE est un service du ministère de la Défense, et non de l'Intérieur.
Vidéos A la une
Le Monde assure ce mardi que le renseignement extérieur français a scruté en 2012 les téléphones et l'adresse internet de Thierry Solère lors des législatives dans les Hauts-de-Seine. L'homme était à l'époque le dissident UMP opposé à Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Valérie Lecasble, ancienne habitante de Boulogne-Billancourt, se souvient du climat "extrêmement désagréable" des élections à la suite du "parachutage de Claude Guéant" qui était sûre de gagner.
Vidéos A la une
En 2012, Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur, est candidat aux législatives dans les Hauts-de-Seine. Face à lui, Thierry Solère. Téléphone, internet...Une surveillance de l'adversaire par la DGSE aurait été appliquée. Le principal intéressé rejette en bloc toute accusation d'espionnage. Il demande ce mardi soir au ministère de la Défense de diligenter une enquête.
Vidéos A la une
Le Monde a révélé dans son édition datée du 13 avril que la DGSE a surveillé les téléphones et l'adresse internet de Thierry Solère, rival à droite du ministre de l'Intérieur Claude Guéant aux législatives 2012 dans les Hauts-de-Seine. Le député LR a réagi mardi soir sur BFMTV à ces informations. "'Ce sont des accusations très graves. Je vais voir mon avocat dans deux jours. Je verrai les suites que je donne, probablement une plainte contre X. C'est à la justice de dire si c'est vrai et si c'est le cas qui a fait cela", a-t-il déclaré
Vidéos A la une
Le Monde assure ce mardi que le renseignement extérieur français a scruté en 2012 les téléphones et l'adresse internet de Thierry Solère lors des législatives dans les Hauts-de-Seine. L'homme était à l'époque le dissident UMP opposé à Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Sur la Toile, les internautes font directement le lien entre cette affaire et le nom de Nicolas Sarkozy.
Vidéos A la une
Le Monde assure ce mardi que le renseignement extérieur français a scruté en 2012 les téléphones et l'adresse internet de Thierry Solère lors des législatives dans les Hauts-de-Seine. L'homme était à l'époque le dissident UMP opposé à Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Pour l'éditorialiste Hélène Pilichowski, une part d'ombre s'est abattue au fil des années sur le politique qui bénéficiait au départ d'une image sérieuse et irréprochable.
Vidéos A la une
Selon Le Monde, la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) aurait surveillé Thierry Solère en 2012. Il était à ce moment-là, le rival de Claude Guéant, ministre de l'Intérieur à l'époque, aux législatives de 2012 dans les Hauts-de-Seine. Ses communications téléphoniques et sa boîte mail étaient épiées. Claude Guéant, lui, a démenti fermement avoir demandé aux services de renseignements la mise en place de cet espionnage. Thierry Solère quant à lui, a qualifié cette surveillance de "fort peu républicaine".
Vidéos A la une
Le journal Le Monde dévoile ce mardi que la DGSE aurait espionné en 2012 Thierry Solère, rival aux législatives de Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Simple dissident à l'époque, Thierry Solère est devenu, à droite, un personnage incontournable, chargé pour Les Républicains d'organiser la primaire pour désigner le candidat à l'élection présidentielle de 2017. Claude Guéant dément quant à lui tout espionnage.
Vidéos A la une
Ancien membre du service action de La Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE) et cofondateur de Gallice Groupe, Gilles Sacaze fait le point sur les arrestations qui se sont déroulées en Belgique, vendredi 8 avril. Pour lui, une "grosse partie" de l'équipe responsable des attentats de Paris et de Bruxelles a été arrêtée mais il serait "prématuré" que de dire que toute la cellule a été mise hors d'état de nuire...
Vidéos A la une
"À ce stade on ne sait pas trop quel était le rôle de ces personnes", déclare Gilles Sacaze, ancien agent de la DGSE et co-président de Gallice. Selon lui, l'arrestation de quatre personnes qui auraient pu commettre un attentat à Paris, est "la démonstration que les mesures qui sont prises dans le cadre de l'état d'urgence contribuent à mettre la pression sur ces cellules dormantes".
Vidéos A la une
"La DGSI avait cette équipe dans son collimateur depuis des semaines" a précisé Georges Brenier, spécialiste police de TF1. Mercredi matin, quatre islamistes radicaux ont été interpellés par les services de renseignements français, en région parisienne et dans le 18ème arrondissement. Ils étaient tous fichés. L'un d'entre eux avait même tenté de rallier la Syrie en 2012. Découvrez leurs profils.
Société
Le 12 novembre la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) aurait intercepté une conversation téléphonique dans laquelle la cousine du cerveau présumé des attentats évoquait clairement à un contact syrien son intention de commettre une attaque terroriste en France.
Vidéos A la une
30 ans après les événements, l'agent des services secrets français qui a placé les explosifs à bord du "Rainbow Warrior" a présenté ses excuses à la famille du photographe portugais qui a trouvé la mort dans le naufrage du chalutier de Greenpeace. Le colonel Jean-Luc Kister se livre à visage découvert à la télévision néo-zélandaise et dans un entretien à "Médiapart". "J'ai la mort d'un innocent sur la conscience, et ça pèse, c'est sûr", dit Jean-Luc Kister à propos de Fernando Pereira, le photographe portugais qui s'est noyé en tentant de récupérer son matériel à bord du navire au moment où il sombrait.
Vidéos A la une
Après avoir été arrêté vendredi soir par la police d'Arras, le suspect de l'attaque du Thalys Amsterdam-Paris a été transféré ce samedi matin à Levallois-Perret, dans les locaux de la Sous-direction anti-terroriste (SDAT) pour être entendu. Sa garde à vue pourrait durer jusqu'à 96h, dans le cadre d'une enquête anti-terroriste. Notre journaliste Alexandra Guillet est sur place pour recueillir les dernières informations.
Vidéos A la une
Après l'attaque du train Thalys Amsterdam-Paris vendredi soir et l'intervention des deux militaires américains en civil pour stopper le suspect, ce dernier a été arrêté à Arras et transféré ce matin dans les locaux de la Sous-direction anti-terroriste (SDAT) pour être interrogé sur ses motivations.
Vidéos A la une
Débat en présence de : - Sergio CORONADO, député écologiste des Français établis hors de France - Christophe LABBE, journaliste au Point - Jean Jacques URVOAS, député socialiste du Finistère, président de la commission des lois de l'Assemblée nationale
Politique
Mises en place début 2008 par Nicolas Sarkozy puis légalisées par François Hollande, ces écoutes ont été instaurées avec la complicité de la DGSE et de grandes entreprises françaises.
Société
Le père du tueur au scooter aurait monnayé deux vidéos compromettantes qui montreraient les liens entre son fils et les services secrets français. 
Vidéos A la une
Ancien agent de la DGSE, Thierry Lorho a présenté sur LCI son livre "Profession Caméléon" aux éditions Fayard. Il a expliqué ce qu'il faut pour être le parfait espion aujourd'hui.
Vidéos A la une
Ancien agent de la DGSE, Thierry Lorho a présenté sur LCI son livre "Profession Caméléon" aux éditions Fayard. Cet espion a évoqué la loi sur le renseignement, débattue à l'Assemblée. Selon lui, "on n'a pas les moyens de surveiller tout le monde".
Vidéos A la une
Reconverti dans l'intelligence économique, l'ancien agent de la DGSE Thierry Lorho a présenté sur LCI son livre "Profession Caméléon" aux éditions Fayard. En 2004, l'homme est contacté pour "travailler" sur Greenpeace. Une affaire qui l'a conduit en prison.
Vidéos A la une
Les députés examinent en ce moment le projet de loi visant à renforcer les pouvoirs des services de renseignement. Un projet "qui doit viser un équilibre", explique Philippe Hayez, ex-directeur adjoint du renseignement à la DGSE.
Politique
Dans "Les tueurs de la République", Vincent Nouzille s'intéresse à un cellule du service Action de la DGSE. En charge d'opérations dites "spéciales", clandestines et toujours menées dans l'intérêt de la France, celle-ci a été sollicitée par tous les présidents de la Ve République. Interview de l'auteur.
Vidéos A la une
Jean Guisnel, journaliste au Point qui révèle l'information, explique sur LCI le rôle de la France, de François Hollande et de la DGSE dans l'homicide de Godane à la fin août.
Vidéos A la une
La France a participé à l'élimination du chef des Shebabs, les islamistes somaliens, tué par une frappe américaine le 1er septembre. C'est la DGSE avec l'accord de François Hollande qui a fourni les renseignements précis au Pentagone.
Société
Six ans après la création de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI), cette dernière devient ce lundi la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI). Cette nouvelle entité va regrouper les Renseignements Généraux (RG) et le contre-espionnage (DST) afin que les informations circulent mieux entre les services et éviter une nouvelle affaire Merah.
Vidéos A la une
Roger Auque, ex-otage au Liban en 1987, et Gilles Marechal, directeur général de Gallice security, ancien officier du service action de la DGSE (par téléphone). Retour sur les ex-otages d'Arlit,...

Pages

Publicité