Société
Alors qu’il est déjà inquiété pour une affaire de faux, blanchiment et escroquerie, Thomas Fabius, le fils du ministre des Affaires étrangères se retrouve à nouveau dans le viseur de la justice. En cause cette fois-ci une dette de casino qui aurait été mystérieusement effacée.
Publicité