Des paléontologues ont découvert il y a quelques jours un lézard géant qui vivait il y a 40 millions d’années. En hommage au célèbre chanteur des Doors, Jim Morrison et à sa fascination pour les reptiles et le chamanisme, il a été baptisé "Barbaturex Morrisoni".

Jim Morrison ne croyait pas si bien dire lorsqu'il écrivait "Je suis le Roi Lézard. Je peux tout", dans son poème "The celebration of the Lizard". Des paléontologues américains ont en effet donné le nom de "Barbaturex Morrisoni" au plus gros lézard que la Terre ait connu. L'animal mesurait environ 1,80 m du museau à la queue, vivait à l'ère de l'éocène moyen-supérieur, soit 35 millions d'années avant la sortie du premier album des Doors (1967).

Mot à mot, "Barbaturex" signifie "roi barbu", car l'équipe a trouvé des crêtes sur la face antérieur de la mâchoire du lézard, faisant penser à une barbe, et "Morrisoni" fait, bien évidemment, référence à Jim Morrison.

"Jim Morrison était le Roi Lézard, ça colle bien"Le chercheur Jason Head écoutait les Doors pendant qu'il grattait les ossements du reptile préhistorique découvert en Birmanie. "J'ai pas mal écouté les Doors pendant mes recherches", explique le chercheur avant de poursuivre : "Leur imagerie musicale inclut des reptiles et des sites archéologiques, et Jim Morrison était bien sûr le Roi Lézard, de sorte que ça colle bien".

Publicité
Et pour Morrison : "les serpents et les lézards sont identifiés dans l'inconscient, avec les forces du mal. Il y a quelque chose de profondément ancré dans la mémoire humaine qui réagit très fortement aux reptiles". En concert, avec la foule, il orchestrait en gourou des expériences de transes collectives. Grâce à cette fascination pour les reptiles, Jim Morrison hérite donc d'un animal assez charismatique.

© JR Guillaumin / Flickr

Publicité