Vidéos A la une
A Dijon, treize personnes ont été renversées et blessées dimanche au cours d'un accident volontaire. Le chauffard, qui est actuellement en garde à vue a effectué "157 passages en unité psychiatrique", selon la procureur de la République Marie-Christine Tarare. Celle-ci a notamment précisé lors d'une conférence de presse ce lundi qu'"il ne s'agissait pas d'un acte terroriste". Le doute avait été émis car lors de l'attaque, l'homme aurait été vu vêtu d'une djellaba et aurait crié "Allah Akbar" (Dieu est grand). Il aurait aussi dit avoir agi "pour les enfants de Palestine" avant d'être interpellé.
Vidéos A la une
Un automobiliste, probablement déséquilibré, a foncé dimanche soir à Dijon sur des passants en criant "Allahou Akbar", "Dieu est le plus grand" en arabe, faisant onze blessés dont deux graves, a-t-on appris de source proche de l'enquête.
Publicité