Vidéos A la une
Invitée ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, Rachida Dati a évoqué la primaire UMP. La députée européenne s'en méfie, constatant qu'elle créé "de la violence". "Je ne veux pas que la primaire soit la voiture balai (...) Attention à ce qu'elle ne soit pas fratricide et tactique", avertit l'ancienne Garde des Sceaux.
Vidéos A la une
Invitée ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, Rachida Dati s'est exprimée sur le meurtre de la petite Chloé mercredi à Calais. "Ces types-là, on ne va pas les prendre à notre charge, c'est dehors!", a déclaré la députée européenne, faisant allusion à l'interdiction de territoire du Polonais de 38 ans, principal suspect dans la mort de la fillette. Rachida Dati préconise la mise en oeuvre de deux mesures: "un fichier européen des délinquants sexuels et criminels violents ainsi qu'un contrôle du procureur européen".
Publicité