Société
Alors que le train Corail Paris-Limoges a déraillé en gare de Brétigny-sur-Orge (Essone) vendredi en fin d’après-midi, plusieurs témoignages rapportent que des victimes, des journalistes et des secouristes présents sur place auraient été agressés et dépouillés par une bande de jeunes. Plus de détails.
Publicité