Vidéos A la une
Les représentants de la CGT-Spectacle, opposés au durcissement des conditions d'indemnisation chômage pour les intermittents, sont sortis du Conseil national des professions du spectacle "en claquant la porte". "Le préalable à la discussion, c'est que le gouvernement renonce à l'agrément du texte. Dans ce cas-là, on pourra discuter et il est temps que l'on discute de façon sereine", a expliqué le secrétaire général du syndicat, Denis Gravouil.
Publicité