Revue du web
Avec Atlantico
Ce mercredi s'est ouvert à Paris le sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert. Cette initiative, destinée à renforcer la transparence et à promouvoir la créativité démocratique, accentue en réalité les clivages entre les élites "connectées" et ceux qui sont exclus de cette "citoyenneté numérique".
Revue du web
Avec Atlantico
Ce mercredi s'est ouvert à Paris le sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert. Cette initiative, destinée à renforcer la transparence et à promouvoir la créativité démocratique, accentue en réalité les clivages entre les élites "connectées" et ceux qui sont exclus de cette "citoyenneté numérique".
Revue du web
Avec Atlantico
Les récentes élections en Europe, mais également aux Etats-Unis, ont montré le besoin, et notamment chez les jeunes, d'un pouvoir politique fort, avec une ligne clairement définie, capable d'entreprendre les réformes nécessaires.
Revue du web
Avec Atlantico
Les récentes élections en Europe, mais également aux Etats-Unis, ont montré le besoin, et notamment chez les jeunes, d'un pouvoir politique fort, avec une ligne clairement définie, capable d'entreprendre les réformes nécessaires.
Revue du web
Avec Atlantico
Contrairement à ce qu'ont affirmé les différents candidats, la primaire de la droite et du centre n'est pas un succès démocratique. En effet, ce processus électoral pâtit, en France, d'un manque total de contrôle et d'encadrement.
Revue du web
Avec Atlantico
Contrairement à ce qu'ont affirmé les différents candidats, la primaire de la droite et du centre n'est pas un succès démocratique. En effet, ce processus électoral pâtit, en France, d'un manque total de contrôle et d'encadrement.
Revue du web
Avec Atlantico
Lors de sa réaction à l'élection de Donald Trump, Angela Merkel s'est livrée à un vibrant plaidoyer pour les valeurs démocratiques occidentales. Un message tout sauf anodin, qui s'inscrit dans la realpolitik chère à la dirigeante allemande.
Revue du web
Avec Atlantico
Lors de sa réaction à l'élection de Donald Trump, Angela Merkel s'est livrée à un vibrant plaidoyer pour les valeurs démocratiques occidentales. Un message tout sauf anodin, qui s'inscrit dans la realpolitik chère à la dirigeante allemande.
Revue du web
Avec La Tribune
Les résultats des élections américaines sont riches d'enseignements pour la France à quelques mois de l'élection présidentielle. Car les parallèles entre Donald Trump et Marine le Pen sont nombreux.
Revue du web
Avec Atlantico
De plus en plus de candidats s'expriment pour un public très spécifique plutôt qu'à l'ensemble de la population, participant à la segmentation électorale des sociétés occidentales. En France, c'est à la fois le signe et la résultante de l'affaiblissement des grands partis de gouvernement.
Revue du web
Avec Atlantico
De plus en plus de candidats s'expriment pour un public très spécifique plutôt qu'à l'ensemble de la population, participant à la segmentation électorale des sociétés occidentales. En France, c'est à la fois le signe et la résultante de l'affaiblissement des grands partis de gouvernement.
Revue du web
Avec Atlantico
La tempête qui menace la présidence semble l'avoir fortement affectée, mais certainement pas achevée. François Hollande peut compter soit sur son habileté, soit sur la protection que lui assure le calendrier et les institutions pour continuer à avancer, en attendant la désignation du candidat de la gauche.
Revue du web
Avec Atlantico
La tempête qui menace la présidence semble l'avoir fortement affectée, mais certainement pas achevée. François Hollande peut compter soit sur son habileté, soit sur la protection que lui assure le calendrier et les institutions pour continuer à avancer, en attendant la désignation du candidat de la gauche.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que les manifestations se multiplient, le vote seul ne semble plus suffire à l'expression de la colère de la population. Une situation qui interroge sur l'état de la démocratie française.
Vidéos A la une
Au lendemain de la tentative ratée de coup d'état, les Turcs s'inquiètent : qu'attendre de Recep Tayyip Erdogan ? Qu'attendre de ceux qui...
Vidéos Argent/Bourse
Avec : Marie Arena, eurodéputée belge. Jean-Sébastien Lefebvre, journaliste à Contexte. Dominique Riquet, eurodéputé UDI. Et Charles de Marcilly, responsable à Bruxelles de la Fondation Robert Schuman. - 500 millions d'Européens, du samedi 9 juillet 2016, présenté par Yann-Antony Noghès, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Le député du Val d'Oise Philippe Doucet a déclaré sur BFMTV être "pour la démocratie" plutôt que la "démocratie sondagière". "Aujourd'hui il y a un gouvernement qui fait son travail, on ne gouverne pas à coups de sondage", a-t-il lancé. Interrogé sur le faible pourcentage d'opinions positives pour François Hollande en vue de l'élection présidentielle de 2017, Philippe Doucet a répondu que "si les Français ont envie qu'Alain Juppé arrive au pouvoir, ils voteront pour Alain Juppé", rappelant le principe de liberté d'opinion.
Vidéos A la une
Raquel Garrido, la cofondatrice du Parti de Gauche invitée ce mardi de BFMTV, a assuré que "les minoritaires qui bloquent le pays tout entier" ne sont pas les membres de la CGT, mais François Hollande et Manuel Valls. "Normalement, la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Aujourd'hui vous avez une petite bande du Parti socialiste qui gouverne pour l'oligarchie, par l'oligarchie", a-t-elle déclaré. Selon elle, "il y a quelque chose de plus grave" que la pénurie de carburant, "c'est la pénurie de démocratie".
Vidéos A la une
Le projet de loi El Khomri a nettement tendu les rapports entre manifestants et policiers. Les incidents de violences policières ont fait échos...
Vidéos A la une
Pas de bol pour les députés socialistes frondeurs. A deux signatures près, ils auraient pu renverser le gouvernement. La motion de censure qu'ils ont engagée mercredi 11 mai a donc été rejetée. L'on se pose maintenant la question du sort de ces frondeurs au sein du PS. Selon Eric Brunet, il est tout à fait normal que dans un parti politique il y ait des tendances auprès des députés. Mais de là à créer une sous-famille pour renverser le parti, c'est incongru. Il n'y a que dans les partis politiques français qu'on tolère ce genre de laisser-aller rajoute-t-il. Pour Laurent Neumann, mettre à la porte les frondeurs serait une bêtise de plus à mettre à son palmarès. Ces députés seront considérés comme des martyres. - Bourdin Direct, du vendredi 13 mai 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Pour faire adopter la très contestée loi Travail à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a décidé de recourir au 49-3. Utilisé assez souvent par la gauche sous la Ve République, s'agit-il d'un acte de faiblesse ou de fermeté ? D'après Apolline de Malherbe, cette arme constitutionnelle est paradoxale. Si l'opposition la considère comme une faiblesse, l'exécutif estime que c'est un acte de fermeté. Le recours au 49-3 montre que le gouvernement n'est pas majoritaire, mais il reste un outil à la fois efficace, démocratique et légal. - Bourdin Direct, du mercredi 11 mai 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Quelques heures après que Manuel Valls a annoncé mardi l'utilisation du 49-3 pour la loi Travail, les manifestants sont descendus dans la rue à l'appel de #NuitDebout et de quelques syndicats. Des heurts ont éclaté dans la soirée à Nantes et à Toulouse. Manuel Valls a affirmé avoir été poussé à prendre cette décision par les opposants au texte.
Vidéos A la une
Trois anciens présidents polonais, Lech Walesa, Aleksander Kwa?niewski et Bronis?aw Komorowski, ainsi que quelques autres personnalités, accusent le parti au pouvoir, Droit et justice, de détruire l'ordre constitutionnel. En réponse, le premier ministre a déclaré : "Ces hommes disent : la démocratie c'est nous. Mois je dis, la démocratie, c'est le libre choix des Polonais et ils ont choisi le parti Droit et justice et son programme".
Vidéos A la une
Pour la quatrième nuit consécutive, plusieurs centaines de personnes du mouvement "Nuit Debout" étaient réunies sur la place de la République. Les manifestants réclament une démocratie directe, inclusive, participative et radicale. Alors qu'au départ, cette manifestation avait pour but de contrer la loi Travail, elle est désormais réalisée en vue de contester la politique de François Hollande, estime Apolline de Malherbe. - Bourdin Direct, du lundi 4 avril 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Hier, lycéens et étudiants ont une fois de plus manifesté contre la très controversée loi El Khomri. Après la "déconfiture" que François Hollande et Manuel Valls se sont pris sur la révision constitutionnelle, l'on se demande s'ils ne vont pas à nouveau reculer pour le projet de loi Travail. Celui-ci existera bel et bien, mais le gouvernement va devoir capituler sur certains points même s'il a déjà lâché du lest auparavant. Bien qu'il n'y ait pas eu foule lors des manifestations d'hier, on peut voir que le mouvement prend de l'ampleur auprès des salariés qui rejoignent peu à peu les rangs des opposants. François Hollande n'a donc plus le choix qu'entre un nouveau recul ou un nouvel échec. - Bourdin Direct, du vendredi 1er avril 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Invités sur le plateau de LCI, les frères Bogdanov expliquent qu'ils "aiment partager le savoir". "Si nous étions des hommes politiques nous aurions aimé partager le pouvoir", affirme Igor Bogdanov. Pour son frère, "le savoir débouche sur une nouvelle forme de démocratie".
Vidéos A la une
Henri Guaino, élu Les Républicains et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, était l'invité de Nathalie Levy dans News et Compagnie sur BFMTV, ce lundi. Il a évoqué le mode de désignation d'un candidat pour l'élection présidentielle. "Les primaires ont été inventées par les partis pour faire taire leurs divisions avant d'arriver à l'élection présidentielle afin de gagner. Mais le but de la démocratie, c'est de faire gagner la France et non pas un parti" a-t-il déclaré. "Dans la situation où nous nous trouvons, les primaires peuvent peut-être permettre à un candidat d'être élu par défaut" a-t-il conclu.
Vidéos A la une
Avec: Jean Quatremer, journaliste à Libération. Philippe Lamberts, eurodéputé Les Verts. Marc Tarabella, eurodéputé PS. Et Bernard Monot, eurodéputé FN. - 500 millions d'Européens, du samedi 9 janvier 2016, présenté par Yann-Antony Noghès, sur BFM Business.

Pages

Publicité