Revue du web
Avec Atlantico
Aujourd’hui, les maladies cérébrales, comme la démence, sont plus meurtrières que les maladies cardiaques. Un constat expliqué en partie par les avancées scientifiques et médicales de la recherche sur le cœur.
Publicité