Vidéos A la une
Invitée ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, Rachida Dati s'est exprimée sur le meurtre de la petite Chloé mercredi à Calais. "Ces types-là, on ne va pas les prendre à notre charge, c'est dehors!", a déclaré la députée européenne, faisant allusion à l'interdiction de territoire du Polonais de 38 ans, principal suspect dans la mort de la fillette. Rachida Dati préconise la mise en oeuvre de deux mesures: "un fichier européen des délinquants sexuels et criminels violents ainsi qu'un contrôle du procureur européen".
International
Un criminel sexuel belge interné depuis 30 ans a récemment obtenu le droit d’être euthanasié. L’homme affirme être en proie à des "souffrances psychiques insupportables".
Publicité