Société
Quelques mois seulement après l’annulation de la procédure d’arbitrage qui devait lui accorder 403 millions d'euros, l’homme d’affaires réclame désormais 1 milliard d’euros de réparation.
Publicité