Vidéos à la une
"Le retour à la normale prendra du temps", a reconnu Ségolène Royal ce lundi sur BFMTV, alors que la décrue après les inondations de ces derniers jours est amorcée. La ministre de l'Environnement a estimé que les sinistrés devaient être conscients de cette réalité pour mieux accepter le traumatisme sans attendre que "les choses se remettent comme par magie". "Au moment des décrues il ne faut pas relâcher les efforts", a-t-elle par ailleurs indiqué, rappelant qu'avec l'écoulement des eaux pouvaient surgir des "pollutions de différents types", ou encore les possibles effondrements de "digues ou d'ouvrages hydrauliques". La candidate à la présidentielle de 2007 a assuré qu'il y aurait un "contrôle régulier de l'eau potable pour éviter un problème sanitaire".
Publicité