Vidéos A la une
À Canoa, une petite ville sur la côte Pacifique, la population lutte pour retrouver une vie normale. Un mois après le terrible tremblement de...
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/LrLfoRCt . Une autopsie a été effectuée sur le corps carbonisé retrouvé dans les décombres de la maison incendiée de Villaines-sous-Malicorne. Plus sur http://wizdeo.com/s/lemanstv . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos A la une
Au moins 13 personnes sont mortes, dans la nuit de vendredi à samedi, après un séisme de magnitude 6,4 qui a frappé le sud de Taïwan. Les secours continuent de chercher des survivants dans les décombres d'un immeuble de 16 étages.
Vidéos A la une
Le sol tremble encore régulièrement à Katmandou, secouée par de violentes répliques après le puissant séisme de samedi. Le dernier bilan fait état de plus de 3 200 morts et plus de 6 500 blessés. Les États-Unis, la Chine, mais aussi de nombreux pays européens, ont dépêché sur place des équipes d'urgence. La télévision d'État chinoise a diffusé des images d'une équipe qui est parvenue à sauver un homme coincé sous les décombres. L'aide humanitaire est arrivé sur place mais les hôpitaux sont débordés. Les médecins sont mobilisés 24 heures sur 24 pour soigner les blessés dans des conditions très difficiles. Le séisme, d'une magnitude de 7,8 s'est produit à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou mais il a été ressentie dans toute la zone, jusqu'en Inde.
Vidéos A la une
Katmandou s'est réveillée sous les décombres au lendemain du terrible tremblement de terre qui a frappé samedi le Népal. Selon les responsables népalais, le bilan global dépasse les 2 000 morts, tués essentiellement au Népal, mais aussi en Inde et au Tibet. Le séisme, d'une magnitude de 7,8 s'est produit à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou mais il a été ressenti dans toute la zone. De nombreux bâtiments ont été détruits, comme la tour historique de Dharahara l'une des attractions touristiques majeures de Katmandou. Les États-Unis, comme de nombreux pays européens et asiatiques, ont dépêché sur place des équipes d'urgence. Les survivants ont passé la nuit dehors, malgré le froid, de peur d'être écrasés dans les bâtiments. Toute la zone est encore victime de violentes répliques. Dimanche, l'une d'elle a atteint une magnitude de 6,7.
Publicité