Politique
Le premier secrétaire du Parti socialiste a exprimé son inquiétude face à la "zemmourisation" qui semble toucher la France. Il appelle la gauche à se ressaisir face au "declinisme ambiant".
Publicité