Vidéos A la une
Des vêtements déchirés, des morceaux de tôle froissés, l'armée égyptienne diffuse ce samedi 21 mai les premières images des débris de l'Airbus A320 qu'elle a repêchés.
International
L'armée égyptienne a publié samedi sur son compte officiel Facebook les premières images des débris retrouvés suite au crash de l'avion EgyptAir, jeudi.  
Vidéos A la une
Alors que les autorités égyptiennes semblent privilégier l'hypothèse terroriste pour expliquer le crash de l'Airbus A320 d'EgyptAir reliant...
Vidéos A la une
Invité de BFMTV jeudi, le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies a confirmé l'annonce qui venaient d'être faite par la compagnie nationale egyptienne EgyptAir, selon laquelle des débris du vol Paris-Le Caire qui s'est abîmé cette nuit dans la Méditerranée avaient été retrouvés. "Oui je peux confirmer ces informations. On a retrouvé des débris manifestement provenant de cet avion", a déclaré Alain Vidalies.
Vidéos A la une
Des débris d'avion, qui pourraient être ceux de l'appareil d'EgyptAir qui s'est abîmé jeudi en Méditerranée avec 66 personnes à bord, ont été découverts au large de l'île grecque de Crète par un avion égyptien. Des bateaux sont envoyés sur place, et dans le même temps, les recherches se poursuivent.
Vidéos A la une
Il y a 2 ans, le MH370 s'est volatilisé mais un jeune sud-africain vient de révéler avoir découvert une pièce de métal d'un mètre de long retrouvée sur une plage du Mozambique. Un nouveau débris qui pourrait relancer l'enquête.
Vidéos A la une
La France a repris, dimanche, les recherches du vol MH370, disparu en mars 2014. La découverte d'un débris sur l'île de La Réunion a suscité l'espoir d'en retrouver d'autres. La France utilise "des moyens aériens, notamment un avion militaire qui s'appelle CASA. C'est de fabrication espagnole du groupe Airbus, qui est très bien équipé pour ce genre de recherche", a expliqué Gérard Feldzer, consultant aéronautique de BFMTV.
International
L'enquête sur le crash du vol MH370 semble s'accélérer avec la découverte de plusieurs débris depuis quelques jours.  
Vidéos A la une
Le Premier ministre malaysien a annoncé jeudi que de nouveaux morceaux du vol MH370 avaient été retrouvés à La Réunion. Il s'agirait de sièges et de vitres du Boeing 777. "Depuis le début je vous dis qu'il y a à peu près 50% de l'avion qui flotte. S'il a été pulvérisé soit à l'impact, soit en vol, il y a plein de morceaux qui vont flotter, qui sont déjà arrivés certainement depuis des semaines mais personne n'y avait prêté attention", a expliqué Jean Serrat, consultant en aéronautique BFMTV.
Vidéos A la une
Jean Serrat, consultant en aéronautique BFMTV, a commenté une modélisation du trajet des débris du Boeing 777 disparu en mars 2014. Les Australiens l'ont réalisé en larguant des bouées sur un arc supposé être l'endroit où l'avion est tombé. Maintenant que l'on sait que les courants ont conduit des débris sur l'île de la Réunion, la trajectoire va pouvoir être affinée et pour déterminé avec certitude la zone du crash.
Vidéos A la une
Le procureur adjoint a parlé, mercredi, de "forte présomption" sur l'origine du débris retrouvé à La Réunion qui proviendrait du Boeing 777 disparu en mars 2014. Le Premier ministre malaysien avait, lui, affirmé que le flaperon retrouvé appartenait au vol MH370. Pour Jean Serrat, consultant en aéronautique BFMTV, le procureur adjoint "a toujours un doute car visiblement ils n'ont pas trouvé le numéro de série, bien que personne n'ait aucun doute sur l'origine de la pièce".
Vidéos A la une
Les experts toulousains doivent commencer, ce mercredi, à analyser le fragment d'aile d'avion retrouvé la semaine dernière sur les côtes réunionnaises. Pendant ce temps, les promeneurs continuent de traquer les débris sur les plages proches de Saint-Denis. Le dernier d'entre eux, qui pourrait ressembler à un hublot, attire l'attention. "On prend tout cela au sérieux. Avant de lancer une procédure, on vérifie quand même sur place, d'où notre présence sur les lieux", a expliqué Ghislaine Cadar, brigadier de police à Saint-Denis
Vidéos A la une
A La Réunion, la chasse au trésor pour mettre la main sur des restes du MH370 est lancée, mais quatre jours après la découverte d'un fragment d'aile susceptible de provenir du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu, aucune pièce d'intérêt n'a été charriée par la mer.
Vidéos A la une
Les opérations de recherche ont repris tôt ce mercredi matin pour tenter de retrouver les restes des 144 passagers et 6 membres d'équipage...
Vidéos A la une
Un large feu a ravagé une favela de São Paulo au Brésil, mercredi, tuant une personne et détruisant quelques 200 habitations. Cinq jours...
Vidéos A la une
GOSSI (Mali) - L'armée française a diffusé des images de la région de Gossi, au Mali, où le vol AH 5017 d'Air Algérie s'est abîmé jeudi avec 118 personnes à bord, dont 54 Français. L'avion assurait la liaison Ouagadougou-Alger. Les débris métalliques de l'appareil ont été éparpillés sur près de 500 mètres. Une boîte noire a été retrouvée et acheminée vers Gao, au nord-est du Mali, pour être analysée. Une équipe du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français est attendue sur place samedi ainsi qu'une vingtaine de gendarmes et policiers. Ils devront notamment s'atteler à l'identification des victimes. Les familles des victimes françaises doivent être reçues samedi par le président François Hollande au Quai d'Orsay.
International
Les autorités australiennes ont annoncé ce jeudi matin que leurs équipes avaient repérés, via des images satellitaires, d’éventuels débris du Boeing de Malaysia Airlines. Deux avions survolent actuellement le sud de l’océan Indien pour tenter de les localiser.
Vidéos A la une
Alors que le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reste toujours introuvable six jours après sa disparition inexpliquée, un site Internet propose d'aider à la localisation de débris sur des images...
Publicité