Vidéos à la une
Rencontre avec quelques tourangeaux sur leurs attentes du débat présidentielle entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.
Vidéos à la une
Jean-Pierre Raffarin a commenté, ce vendredi sur BFMTV, le discours de Marine Le Pen lors du débat présidentiel de mercredi dernier. "Je pensais que sa réflexion était plus avancée. J'ai vu ce vide", a déclaré l'ancien Premier ministre. Le sénateur LR s'est adressé aux Français tentés par l'abstention. Selon lui "la démocratie risque d'être minoritaire un jour dans le monde et il faut la défendre", notamment en faisant barrage au FN.
Vidéos à la une
Invité ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Jean-Pierre Raffarin est revenu sur le débat de l'entre-deux-tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. "J'ai trouvé qu'il avait une capacité à garder son sang-froid assez remarquable", a souligné l'ancien Premier ministre, déplorant les nombreuses attaques de la candidate FN. "Ça me rassure énormément", a conclu le sénateur LR.
Présidentielles
Suite au débat de l'entre-deux-tours qui opposait Marine Le Pen à Emmanuel Macron, la journaliste de "France 2" et son collègue de "TF1" se sont expliqués sur leur prestation fortement critiquée.
Vidéos à la une
"Ça fait six mois que Marine Le Pen est dans l'invective, l'insulte, la calomnie et le mensonge, donc elle a été fidèle à elle-même hier soir", a déclaré Benjamin Grivaux, porte-parole d'Emmanuel Macron, au lendemain du débat d'entre-deux-tours qui a opposé le candidat En Marche! à celle du Front national. Et d'ajouter, que Marine Le Pen "n'est pas taillée pour le costume de présidente de la République".
Vidéos à la une
Près de 16,5 millions de téléspectateurs ont regardé le débat de l'entre-deux-tours sur l'ensemble des chaînes qui le diffusaient ce mercredi soir, un score inférieur à celui des derniers débats des élections de 2007 et 2012, selon les chiffres de Médiamétrie. "Les protagonistes n'avaient pas la même stature", explique Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro. "On a le sentiment que l'exercice se dégrade et que la fonction présidentielle en sort un peu abîmée", estime le journaliste.
Vidéos à la une
Le débat de l'entre-deux-tours, de mardi soir, restera dans les annales par sa violence, si bien qu'il en ressort surtout du bruit, de la confusion et peu d'éclairages sur les programmes des deux candidats. Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont livré des stratégies bien différents durant le débat présidentiel pour prendre le dessus. "Marine n'a pas réussi son débat car elle n'a pas pris la bonne stratégie, qui consistait à se présidentialiser, et était tellement mauvaise, qu'elle a servi la posture présidentielle d'Emmanuel Macron sur un plateau", selon Philippe Moreau-Chevrolet, professeur de communication politique à science-po.
Vidéos à la une
Invitée ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Marine Le Pen a assuré avoir bel et bien serré la main d'Emmanuel Macron avant le débat d'entre-deux tours. Mais la candidate FN a rappelé l'importance de leur confrontation. "On ne venait pas pour prendre une tasse de thé", a-t-elle ironisé.
Vidéos à la une
Invitée ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Marine Le Pen est revenue sur le débat d'entre-deux tours face à Emmanuel Macron mercredi soir. "J'ai surtout décidé de lever le voile sur qui est Monsieur Macron (...) quels sont ses intérêts", a affirmé la candidate FN. "Il sort du gouvernement de François Hollande et aujourd'hui l'intégralité des ministres socialistes le soutiennent", a-t-elle dénoncé.
Vidéos à la une
"On avait envie de mettre les pieds dans le plat (...) C'était prévu", a confié ce mercredi Philippe Poutou au lendemain du grand débat inédit avec tous les candidats à la présidentielle. Le candidat NPA fait allusion à ses attaques à l'encontre de François Fillon et Marine Le Pen concernant leurs affaires. "Il y a un gros mécontentement mais il ne s'est pas comment s'exprimer (...) J'ai peut être réussi à faire entendre cette colère", a-t-il affirmé au micro de BFMTV.
Vidéos à la une
Un débat inédit avec les 11 candidats à la présidentielle a duré près de 4 heures ce mardi soir sur BFMTV. Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou ont tenté de convaincre les Français, parfois en taclant leurs rivaux. Florilège des plus fortes punchlines.
Vidéos à la une
C'est le jour J: le grand débat inédit entre les 11 candidats à la présidentielle se tient ce mardi soir sur BFMTV. Aujourd'hui, le regard de Na! sur l'actualité n'y a pas échappé en plaçant les candidats sur un terrain de football. Emmanuel Macron figure en pointe avec Marine Le Pen à sa droite et Jean-Luc Mélenchon à sa gauche. C'est Jean Lassalle qui occupe les cages.
Vidéos à la une
C'est le jour J: le grand débat inédit entre les 11 candidats à la présidentielle se tient ce mardi soir sur BFMTV. Si tous doivent démontrer que leur candidature est utile, les enjeux diffèrent en fonction des probabilités de chacun d'être élu. "Marine Le Pen et Emmanuel Macron font figure de favoris. Ils veulent, à la fin du débat, pouvoir se dire qu'ils n'ont pas compromis ce statut", affirme Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. "Pour les autres, l'enjeu va être de les affaiblir."
Vidéos à la une
C'est le jour J: le grand débat inédit entre les 11 candidats à la présidentielle se tient ce mardi soir sur BFMTV. Interrogé quelques heures avant le rendez-vous, Philippe Poutou apparaissait très serein au milieu de "ses amis". "Ce n'est pas la finale de la Champions League ce soir", a-t-il relativisé. La pression n'est toutefois pas la même pour le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), crédité de seulement 1% des voix dans les sondages.
Vidéos à la une
Le second débat présidentiel qui sera diffusé à 20h40 ce mardi sur BFMTV, réunira cette fois-ci les 11 candidats à la présidentielle. Trois grands thèmes seront abordés. Le premier : comment créer des emplois : Les candidats exposeront leurs solutions sur le temps de travail, l'assurance chômage ou encore le soutien aux entreprises. Le deuxième thème sera consacré à la protection des Français : comment lutter contre le terrorisme par exemple mais aussi comment gouverner, dans quelle République et avec quels élus. Enfin, les candidats devront développer leur vision du modèle social Français : quel rôle de l'Etat et quelles solutions pour garantir la protection sociale.
Vidéos à la une
Interview d'Olivier Pouvreau, journaliste de la Nouvelle République dans le cadre du premier débat présidentiel donnant Emmanuel Macron favori selon un sondage.
Publicité