Vidéos Argent/Bourse
Une semaine après son investiture, Emmanuel Macron s'attelle déjà aux grandes lignes de son programme présidentiel. Souvent critiqué pour son inexpérience sur les sujets internationaux, le nouveau président français compte faire ses preuves. Après un déplacement à Berlin, puis une visite au Mali auprès des soldats français, le chef d'Etat se rendra ce jeudi 25 mai au sommet de l'OTAN à Bruxelles. Très engagé sur les questions européennes, ce rendez-vous sera pour lui l'occasion de renforcer l'intégration de l'UE et de l'OTAN, mais aussi de clarifier la position de la France sur la défense européenne. Quelles sont les ambitions d'Emmanuel Macron en matière de défense et de politique étrangère ? - L'analyse de Gérard Longuet, sénateur LR de la Meuse, ancien ministre de la Défense. - 12h l'heure H, du lundi 22 mai 2017, présenté par Hedwige Chevrillon, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Hervé Guillou, président-directeur général de DCNS, fait le point sur les impacts économiques du Brexit, retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne sur la société.
Vidéos à la une
Le PDG du groupe DCNS, Hervé Guillou, qui a décroché ce mardi un contrat historique avec l'Australie concernant la vente de douze sous-marins, a clarifié sur BFMTV l'impact d'un tel accord sur l'emploi. "Je ne parle pas de 4.000 créations d'emploi, mais de 4.000 personnes qui seront impliquées dans le programme", a-t-il expliqué, ajoutant que "certaines de ces personnes ont déjà un emploi dans DCNS et trouveront une prolongation de leur carrière dans ce programme". Hervé Guillou a tout de même reconnu qu'il y aura "des embauches dans un certain nombre de secteurs".
Vidéos à la une
Yvon Velly, secrétaire général du syndicat CGT de l'Arsenal de Brest explique la raison de la manifestation des salariés du DCNS à Brest dans le Finistère.
Vidéos à la une
Zoom sur la manifestation des salariés de DCNS, société spécialisée en construction navale à Brest dans le Finistère.
Vidéos à la une
Ce mois-ci, Gwendal Rouillard, le député socialiste de la 5e circonscription du Morbihan, va partager le quotidien des ouvriers de DCNS, une société réputée mondialement pour ses navires militaires ultrapuissants, à la pointe de la technologie. Le temps d'une journée, Gwendal Rouillard va travailler sur le site de Lorient. L'objectif : construire la coque d'une frégate haut de gamme dite " multimission ". Une opération ardue qui nécessite beaucoup de dextérité et des ouvriers hautement qualifiés. De la plaque d'acier qu'il faut assembler avec précaution, à la machine à découper capricieuse, en passant par le gigantesque morceau de coque à transporter d'un atelier à l'autre, le député va tout expérimenter. Gwendal Rouillard est secrétaire de la Commission de la défense à l'Assemblée nationale et rapporteur du budget de la Marine nationale. Cette plongée au coeur de DCNS lui permettra donc de mieux comprendre les enjeux de l'industrie militaire.
Publicité