Vidéos Alaune
Un non qui fait trembler l'Europe. Un scénario déjà rencontré en 2005 lors du référendum relatif au traité constitutionnel européen se rejoue aujourd'hui. Il y a dix ans, le projet a été rejeté à plus de 54,7 % des Français. Dimanche, le référendum grec fait de nouveau émerger les crispations au sein du paysage politique français. Les hypothèses envisageables sont réduites : négociation d'un nouvel accord soutenu par le PS, via Jean-Christophe Cambadelis, premier secrétaire du parti ; un départ à l'amiable dit le " grexit " défendu par Alain Juppé, candidat à la primaire des Républicains, ou une sortie de manière anarchique soit le " grexident ". Hier, les pays de la zone euro se sont retrouvés pour un sommet exceptionnel et la Grèce a annoncé de manière "imminente" une nouvelle demande d'aide financière à la zone euro à l'issue d'une nouvelle réunion des ministres des Finances de la zone euro. Côté français, un débat, sans vote a lieu aujourd'hui à l'assemblée, débat qui portera "sur la situation du moment, sur la position, bien sûr, de la France. Parce que je crois que, dans ce moment-là, il faut informer les parlementaires et à travers eux (...) les Français. Il faut faire preuve de responsabilité et aussi d'unité et de rassemblement", assuré le Premier ministre. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien 50% des français se disent pour un "Grexit" et 49% contre. La France est divisée. Dans quelles mesures le " non " Grec ravive-t-il le souvenir référendaire de 2005 ? Quelles conséquences pour la zone euro ? La Grèce va-t-elle sortir de la zone euro ? Arnaud Ardoin en débat avec ses invités. Invités : - Danielle Auroi, députée écologiste du Puy-de-Dôme, Présidente de la commission des Affaires européennes - Hervé Mariton, député Les Républicains de la Drôme - Xavier Timbeau, Directeur principal de l'OFCE - Benjamin Masse-Stamberger, Grand Reporter à l'Express, Co-auteur de " Casser l' uro pour sauver l'Europe ", Editions Les Liens qui Libèrent, 2 avril 2014 Question LeJDD.fr : un accord est-il encore possible entre la Grèce et la zone euro ?
Vidéos Alaune
La place Maïdan s’est de nouveau embrasée mardi… Alors que les insurgés ukrainiens ont dressé des barricades, les forces de l’ordre ont durci le ton, donnant des assauts sanglants. Au moins...
Publicité