Politique
Le recteur de la Grande mosquée de Paris a tenu à répondre au président des Républicains qui vient de signer un plaidoyer pour sauvegarder les bâtiments cultuels chrétiens d’une possible transformation en lieux de culte musulman.
Société
L’ancien président de la République a signé une tribune avec plusieurs intellectuels de droite pour la sauvegarde des églises après les propos controversés de  Dalil Boubakeur.
Vidéos à la une
Deux jours après le meurtre macabre d'Hervé Cornara, la communauté musulmane de France a exprimé sa solidarité à l'égard de la famille de la victime et des salariés de l'usine. Depuis les attentats de janvier, les millions de musulmans de France craignent les amalgames. Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris, dénonce une "barbarie absolue en plein milieu du ramadan, un mois non violent".
Société
C’est la proposition de Dalil Boubakeur, le recteur de la grande mosquée de Paris, pour pallier "le manque de mosquées en France".
Vidéos à la une
Le Conseil français du culte musulman a finalement participé à la journée de travail des Républicains sur l'islam. Il était au départ prévu qu'il boycotte la réunion, l'un des dirigeants dénonçant une mascarade. Dalil Boubakeur, président de l'association et recteur de la Grande mosquée de Paris, était présent.
Société
Pour le président du Conseil français du culte musulman, il manque de nombreux lieux de culte aux « 7 millions » de fidèles. 
Vidéos à la une
Dalil Boubakeur voudrait voir le nombre de mosquées doubler d'ici deux ans. Le président du Conseil français du culte musulman souhaite ainsi pallier le manque de lieux de culte pour les 4 à 5 millions de musulmans français. Mais la construction de mosquées fait encore parfois débat, notamment en Alsace-Moselle. Le territoire n'est pas soumis à la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Des projets cultuels peuvent donc être financés. A Metz, la mairie a mis à disposition un terrain de 12.000 mètres carré pour bâtir une grande mosquée. Une décision qui irrite les élus du Front national.
Vidéos à la une
Roger Cukierman, président du Crif, a dénoncé "une interprétation qui a été faite un peu rapidement de (ses) propos" tenus ce lundi matin sur Europe 1. Le président du Crif a affirmé qu'en France, "toutes les violences sont commises par des jeunes musulmans", mais "regrette beaucoup" la décision de Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman, "de ne pas venir au diner", en raison de ces propos.
Vidéos à la une
Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, était en duplex pour BFM Story.
Publicité