Vidéos A la une
"Les études qui sont menées depuis 15 ans montre que cultiver l'amour altruiste ou l'empathie change fonctionnellement et structurellement le cerveau", explique Matthieu Ricard, moine bouddhiste, invité de LCI.
Vidéos A la une
Pékin célèbre ce 1er septembre le cinquantième anniversaire de la région autonome du Tibet, une réforme administrative, datant de 1965, contestée par le Dalaï-Lama, qui a, lui, fêté ses 80 ans, à Glastonbury, en Angleterre, en juin dernier. En exil depuis soixante ans, le leader spirituel des Tibétains réclame pour le Tibet une vraie autonomie, ce qu'il appelle 'la voie du milieu' ; mais Pékin estime suffisante l'autonomie tibétaine, et considère la 'voie du milieu' comme un écran à l'indépendantisme. La 'région autonome du Tibet' comprend le Tibet central et occidental, alors que les régions historiques du Kahm et de l'Amdo ont été intégrées à la Chine, le 1er septembre 1965. En 1959, l'armée chinoise réprime un soulèvement populaire. Les insurgés demandent l'indépendance du Tibet, cette région de l'Himalaya que le nouveau régime communiste au pouvoir en Chine revendique comme une partie de son territoire depuis 1950. Des dizaines de milliers de Tibétains sont tués, alors qu'autant d'entre eux prennent le chemin de l'exil. lls suivent les pas du quatorzième Dalaï-Lama et de son gouvernement, qui, eux, trouvent refuge en Inde. Depuis, le Tibet est devenu une des poudrières de la Chine ; les autorités accusent les indépendantistes d'être les instigateurs des tensions qui font régulièrement surface. Le 10 mars 2008, jour de l'anniversaire de la rébellion de 1959, éclatent des protestations pacifiques, à l'initiative de moines bouddhistes. Elles dégénèrent en violentes émeutes à Lhassa, la capitale, et à Gansu, une région limitrophe du Tibet. Les autorités chinoises accusent, par ailleurs, le Dalaï-lama d'orchestrer des manifestations, à la veille des Jeux olympiques de 2008. Une accusation niée par le leader spirituel des Tibétains qui renouvelle son appel à davantage d''autonomie pour la région. L'autre signe du malaise, ce sont les immolations. Depuis 2011, une centaine de Tibétains, hommes et femmes, se sont fait brûler en signe de protestation selon Campagne internationale pour le Tibet.
Vidéos A la une
En visite surprise au festival de Glastonbury, en Angleterre, le Dalaï-lama a été accueilli en rock star par des milliers de festivaliers. Le chef spirituel tibétain, qui soufflait ses 80 bougies ce week-end, a fait le show avec la chanteuse Patti Smith. (Crédits : Reuters TV & BBC).
Vidéos A la une
Matthieu Ricard, interprète et guide du Dalaï-Lama en France, publie une série de photographies issues d'une retraite d'un an au sommet de l'Himalaya, exposées à Paris. Les bénéfices de ses ventes iront à son association qui vient en aide aux populations du Tibet.
Vidéos A la une
Une standing ovation a été réservée à Rome au dalaï-lama, qui participait ce vendredi à la rencontre annuelle des lauréats du Prix Nobel de la paix. Le chef spirituel des Tibétains entendait profiter de son séjour dans la capitale italienne pour se rendre au Vatican, mais le pape François lui a refusé une audience privée, officiellement pour ne pas froisser les relations entre l'Église et la Chine. Une position dénoncée par Jody Williams, lauréate du Nobel de la paix en 1997 : ''Où est la conviction, où est la vérité, où est la morale quand le leader spirituel à Rome s'incline devant la Chine ? C'est un autre type de bataille'', dit-elle. En refusant de recevoir le dalaï-lama, le pape François a voulu préserver les millions de protestants et catholiques qui vivent en Chine. La dernière rencontre du chef spirituel des Tibétains avec le pape remonte à 2006. Il s'agissait alors de Benoît XVI.
Vidéos A la une
Une photographie montre Barack Obama à l‘écoute du dalaï lama. La rencontre entre les deux hommes a eu lieu hier à Washington, à l’abri des caméras. Mais à l’instar des précédentes en...
Vidéos A la une
Une photographie montre Barack Obama à l‘écoute du dalaï lama. La rencontre entre les deux hommes a eu lieu hier à Washington, à l’abri des caméras. Mais à l’instar des précédentes en...
Vidéos A la une
Les témoignages des responsables politiques et religieux du monde entier se sont succédés vendredi : à Paris, le président français François Hollande s’est exprimé en marge du sommet...
Vidéos A la une
Le Dalaï lama fête son 78e anniversaire dans le sud de l’Inde, en présence de milliers de Tibétains en exil. Le chef spirituel bouddhiste a établi son siège en 1959 à Dharamsala après l’occupation du Tibet par Pékin. En Chine les bouddhistes sont restés très discrets pour l‘évènement de peur de...
Publicité