Vidéos A la une
Des pirates informatiques qui voulaient détourner 870 millions de dollars à la Banque centrale du Bangladesh n'en ont volé "que" 87 millions, à cause d'une... erreur de frappe. Début février, ces hackers avaient inondé de demandes de virements la banque centrale américaine (Fed) et voulaient profiter d'un déficit de communication entre les banques durant le weekend.
Vidéos A la une
Le Parisien évoque ce samedi la cyberattaque dont a été victime la chaîne TV5 Monde. Selon le quotidien, elle a été mise en garde par un site spécialisé qui aurait constaté des failles de sécurité au cours des deux dernières années.
Vidéos A la une
Le piratage massif de la chaîne TV5Monde a entraîné une réflexion sur une nouvelle forme de guerre et sur les moyens de riposte. En effet, nous sommes tous cyber-vulnérables.
Vidéos A la une
Depuis l'attaque de Charlie Hebdo, des sites avaient été piratés. Mais l'attaque d'hier a réussi à interrompre des programmes de télévision. Ils ont contaminé les ordinateurs avec le virus Isis (acronyme de l'Etat Islamique en Anglais), une fois le système affaibli, ils ont lancé un programme de destruction massive. Aujourd'hui, le risque c'est que ces nouveaux pirates prennent le contrôle de sites nucléaires ou d'un aéroport.
Vidéos A la une
L'Etat Islamique s'entoure de terroristes informatiques pour mener une guerre sur le web, leur nouveau champ de bataille. Wassim Nasr, un spécialiste des réseaux web jihadistes, identifie une " cellule de dix personnes qui commet des fautes d'orthographe ", donc des amateurs.
Vidéos A la une
L'antenne et les réseaux sociaux de la chaîne francophone ont été piratés mercredi soir par des individus se réclamant du groupe État islamique. Reçues dans presque 200 pays, ses onze chaînes ont été mises hors service durant onze heures. Le groupe islamique "Cybercalifat" a revendiqué cette attaque "d'une puissance inouïe" selon le directeur général de la chaîne, Yves Bigot. Pour le gouvernement français, il s'agit d'un acte terroriste mais "la méthode des menaces est nouvelle" a déclaré Laurent Fabius.
Vidéos A la une
L'antenne et les réseaux sociaux de la chaîne francophone TV5Monde ont été piratés mercredi soir par des individus se réclamant du groupe État islamique. Autre information majeure de l'actualité, la réaction de Marine Le Pen après les déclarations de son père à l'hebdomadaire Rivarol. La présidente du FN était l'invitée du 20 Heures de TF1.
Vidéos A la une
La France est visée par des cyberattaques. De nombreux sites officiels sont détournés vers des pages Internet qui font l'apologie du terrorisme. Ce phénomène jusqu'alors contenu s'est développé après l'attentat de Charlie Hebdo pour atteindre plusieurs milliers de cyberattaques en une semaine.
Vidéos A la une
Le président du conseil des industries de la confiance et de la sécurité, également dirigeant de Thalès, Marc Darmon, estime que la menace du cyberterrorisme est importante puisque aujourd'hui, tout est connecté. Une cybermenace qui se représente de trois façons.
Vidéos A la une
Des centaines de sites d'institutions françaises ont été piratés depuis l'attentat contre Charlie Hebdo par des hackers se revendiquant comme islamistes. En réponse, les Anonymous ont piraté les comptes Twitter ou Facebook qu'ils jugent proches des islamistes radicaux.
Vidéos A la une
Le site du ministère de la Défense a été victime d'une cyberattaque mardi orchestrée par le groupe de pirate informatique Anonymous. Sur Twitter, le groupe avait déclaré que cette attaque était en mémoire de Rémi Fraisse, le militant écologiste décédé près du barrage de Sivens.
Publicité