Robert Knepper, acteur phare de la série Prison Break, a été à nouveau accusé de violences sexuelles, et ce, par quatre femmes.

Depuis les révélations sur Harvey Weinstein, les accusations sont de plus en plus nombreuses sur des personnalités d'Hollywood. En novembre dernier, une costumière, Susan Bertram, confiait avoir été agressée sexuellement par l'acteur phare de Prison Break, Robert Knepper. Le 5 décembre dernier, quatre autres femmes se sont confiées au Hollywood Reporter et ont dévoilé avoir, elles aussi, été des victimes de l'interprète de T-Bag.

Publicité
Pour la première, Robin Saex Garbose, les faits se déroulent en 1983 alors que l'acteur n'a que 24 ans. Elle raconte : "Il est venu dans le bureau, m'a poussée contre le mur et a commencé à m'embrasser." La seconde, qui a voulu rester anonyme, explique que Robert Knepper l'a plaquée contre un mur, avant de commencer à l'embrasser en lui touchant l'entrejambe. Les faits sont beaucoup plus récents pour la troisième victime, Emma Julia Jacobs, elle aussi costumière. Elle accepte de diner avec le comédien qui se montre violent en la forçant à rentrer dans sa chambre d'hôtel à la fin du repas. La femme se défend, si bien qu'il ne parvient pas à la violer, mais il l'oblige à lui faire une fellation et lui lance à la fin : "Soit t'es une perverse, soit il y a vraiment quelque chose qui cloche chez moi." Enfin, la quatrième femme, Christy Oldham, affirme qu'au cours d'un diner en 2013, l'acteur a pris sa main, et l'a posée sur son sexe. > Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité