Alors que le musée parisien a été rebaptisé de son nom le mois dernier, l'ancien président a fait une petite visite surprise lundi, malgré son affaiblissement physique.

Même affaibli physiquement, Jacques Chirac ne renoncerait pas à visiter un musée, surtout quand celui-ci abrite des oeuvres de civilisations lointaines... et qu'il porte son nom.

C'est ainsi que l'ancien président est allé, lundi, discrètement visiter le musée du quai Branly, à Paris, selon une information du Parisien. Le musée, qui porte désormais le nom de son créateur, accueille actuellement une exposition consacrée à Jacques Chirac.

L'ancien président est arrivé à 17 heures dans ce musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques, avant d'en repartir vers 18h30, a précisé une porte-parole de l'établissement. Comme tous les lundis, le musée était alors fermé au public.

A lire aussi Mort de Laurence Chirac : qui était la fille aînée de l'ancien couple présidentiel ?

"Jacques Chirac a été très curieux, très attentif"

L'ancien chef d'Etat était accompagné de sa fille Claude et d'Abou Diouf, ex-président du Sénégal, de l'ancien ministre de la Culture, Jean-Jacques Aillagon. Son épouse Bernadette les a rejoints en cours de visite.

Publicité
Petite attraction de l'exposition "Jacques Chirac ou le dialogues des cultures", les masques japonais qui ressemblent étrangement au visage de Jacques Chirac. Selon la porte-parole du musée, en passant devant ces masques, l'ancien président s'est montré "amusé". Enfin, "Jacques Chirac a visité toutes les sections de l'exposition et a été très curieux, très attentif", a-t-elle ajouté.

Vidéo sur le même thème : Le musée du Quai Branly rend hommage à Jacques Chirac 

 

Publicité