La figure majeure du roman policier britannique est décédée ce jeudi à l’âge de 94 ans.

La doyenne du roman policier britannique est morte ce jeudi à l’âge de 94 ans. C’est grâce à son livre La Meurtrière que P.D James s’est faite un nom dans le monde du polar.

A lire aussi : Littérature : décès de Doris Lessing, l'anticonformiste tranquille

Née à Oxford le 3 août 1920, cette Anglaise a su être l'égale d’Agatha Christie et d’Arthur Conan Doyle, deux monstres de la littérature britannique, grâce à un style raffiné et des intrigues richement élaborées.

Lauréate de nombreux prix, elle avait été distinguée par la reine d’Angleterre en 1983 avant de recevoir le titre de baronne quelques années plus tard.

Publicité
Celle dont la carrière n’a commencé qu’à l’âge de 40 ans – elle travaillait dans la fonction publique - a eu près d’une vingtaine de romans à son actif dont la plupart ont été adaptés à la télévision

P.D James planchait sur un nouveau chef-d’œuvre comme elle l’avait confié à la BBC en automne dernier.

Mais c’est La mort s’invite à Pimberley qui restera le dernier roman de la reine du crime.

A voir sur le même thème : Gabriel Garcia Marquez, l'adieu d'un géant de la littérature

mots-clés : Décès
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité