Le musicien britannico-sud-africain Daniel Hope rend hommage dans un nouvel album au violoniste virtuose Yehudi Menuhin. Découverte.   

©Deustche Grammophon

Qui pouvait mieux rendre hommage au violoniste Yehudi Menuhin que le musicien britannico-sud-africain Daniel Hope, qui n’est autre que le fils de la manager du défunt artiste, et qui a par la suite étudié et joué avec lui.

"Mes plus anciens souvenirs sont ceux de ma mère qui m’emmenait chez Menuhin à Highgate et à Gstaad. Je n’avais d’autre choix que de grandir dans ce monde. Dès l’âge de quatre ans, j’ai annoncé à mes parents que je voulais être violoniste. J’avais vu et entendu Yehudi, j’avais vu les autres violonistes qui venaient jouer à la maison ; et, si ce n’était pas lui, c’étaient les images de Paganini sur le mur de son studio qui m’inspiraient", explique l’artiste, dans un communiqué du label Deustche Grammophon.

En concert à Paris le 22 mars

Publicité
A l’occasion du centenaire de la naissance du violoniste, décédé en 1999, Daniel Hope a donc décidé de sortir un nouvel album, "My Tribute to Yehudi Menuhin", dans les bacs depuis le 5 février. Un vibrant hommage musical pour lequel il s’est entouré de grands artistes : l’Orchestre de chambre de Bâle, le Suédois Daniel Lozakovitj, le violoniste Simos Papanas, la soprano Chen Reiss... L’occasion aussi de reprendre des morceaux de Vivaldi ou de Reich, qui ont marqué la carrière du violoniste.

Le musicien Daniel Hope sera en concert au Théâtre des Champs-Elysées, à Paris, le 22 mars prochain. En attendant, vous pouvez vous procurer le disque sur le site du label Deutsche Grammophon.

Découvrez la bande-annonce de l’album en vidéo : 

Publicité
Publicité