INTERVIEW. Doyen de la compétition, Sylvain a été contraint de quitter Le meilleur pâtissier après avoir été victime d'une crise d'angoisse. Télé Star prend de ses nouvelles.

Vous avez dû mettre fin à votre aventure dans la compétition Le meilleur pâtissier suite à une crise d'angoisse... Que s'est-il passé exactement ?

J'ai fait une crise d'angoisse. J'ai été ausculté par un médecin qui a préféré me faire des examens plus approfondis pour écarter tout risque cardiaque. J'avais une douleur thoracique. J'ai 52 ans quand même ! Mais j'ai de très bonnes artères ! Je n'ai rien au niveau du cœur. C'était de la fatigue, un surmenage. Il fallait prendre une décision parce que j'avais besoin de récupérer. J'ai décidé d'arrêter la compétition.

Que s'est-il passé pour vous après votre départ de l'émission ?

Je suis allé mieux très rapidement. Il fallait vraiment que je prenne deux jours de repos. Et malheureusement, dans ce genre de compétition, on ne peut pas se permettre de demander une pause et repartir dans le concours.

Le concours et les caméras ont-ils pu influer sur votre état de santé ?

Comme dans tous les concours, il y a de la pression... Je voulais donner le meilleur de moi-même. Mais c'est un concours que j'ai apprécié, où j'ai pu montrer la personne que je suis.

Quelle a été la réaction des personnes autour de vous, après votre malaise ?

Publicité
Je vis à Peyrolles en Provence. Tout mon village est fier de moi. Monsieur le maire aussi. Pour moi, la pâtisserie c'est le partage. Mais je suis étonné de l'ampleur que ça a pris. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je reçois des messages du monde entier.

Que...

Lire la suite sur Téléstar

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :