Umberto Eco est mort vendredi soir à son domicile, à Milan, des suites d'un cancer. Il est l'auteur du livre mondialement connu "Le Nom de la rose".  

L'écrivain et philosophe italien Umberto Eco est décédé vendredi soir, vers 21h30 à son domicile, à Milan, des suites d'un cancer, a annoncé sa famille au quotidien La Repubblica. Il avait 84 ans. 

Il aura marqué la littérature avec son roman mondialement connu "Le Nom de la rose". Un premier roman publié en 1980 et qui s'est vendu à plusieurs millions d'exemplaires et a été traduit en 43 langues.

Pionnier de la sémiotique 

Les médias italiens ont rapidement relayé l'information de son décès et fait part de leur émotion. "Le monde perd un des hommes les plus importants de sa culture contemporaine", a ainsi déclaré La Repubblica sur son site, repris par l'AFP

Publicité
Mais l'écrivain, philosophe et essayiste était également très réputé pour ses travaux en sémiotique et en théorie du langage. "Pour Eco, cette science expérimentale inaugurée par Roland Barthes est, plus qu’une méthode, une articulation entre réflexion et pratique littéraire, cultures savante et populaire", rappelle Le Monde

En vidéo sur le même thème - Umberto Eco sur le rôle du philosophe : "Le penseur peut penser pour le plus grand nombre" 

Publicité