Les Gérard de la télévision ont une fois de plus distribué leurs parpaings. Cette année, c’est Laurence Ferrari qui arrive en tête. L’ancienne présentatrice du JT de TF1 a été sacrée plus mauvaise animatrice. Audrey Pulvar et Christophe Hondelatte en ont eux aussi pris pour leur grade.

Les Gérard de la télévision, qui récompensent le meilleur du pire de la télé, ont fêté cette année leurs sept ans. Grande gagnante de la cérémonie 2012, qui s’est tenue lundi 17 décembre, Laurence Ferrari est repartie avec deux parpaings : le « Gérard de la plus mauvaise animatrice » et le « Gérard de l'émission de bonnes femmes qui donnent leur opinion », tous les deux pour Le Grand 8 qu’elle anime sur D8. Chez les hommes, c’est Vincent Cerruti qui a été épinglé pour Danse avec les stars.

Audrey Pulvar a elle aussi été distinguée du « Gérard du Chevalier de la Légion Donneur de Leçon », également pour Le Grand 8. Anne Roumanoff n’est pas en reste : l’humoriste s’est vue décerner le « Gérard du programme court qui ne l’est pas encore assez » pour Roumanoff et les garçons. Quant à Christophe Hondelatte, il talonne Laurence Ferrari avec deux parpaings lui aussi : le « Gérard de l'ambulance sur laquelle on va tirer quand même » et le « Gérard de l’animateur sivôplè missiou-dames qui la voudrait une émission sivôplè ».

Publicité
On peut aussi noter le « Gérard de la personnalité qui n'en a aucune » ainsi que le « Gérard de l’émission où on t’explique que t’as tout à apprendre de pygmées de 1m40 qui ont des frisbees dans les lobes d’oreilles, des anneaux de pêche dans le nez, des plateaux de cantine dans les lèvres, des nichons en forme de banane, plus une dent et la bite dans un tube en bambou », attribués à Frédéric Lopez, rebaptisé « Machin Lopez » pour son émission Rendez-vous en terre inconnue. Arthur, Nagui, Laurent Delahousse ou encore Thierry Roland ont eux aussi été distingués. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité