Julien Courbet twittait avec une certaine ironie il y a quelques jours la fin prochaine de son jeu sur France 2, Seriez-vous un bon expert ?. La direction de France 2 vient de confirmer la nouvelle. Elle a aussi précisé qu’elle mettait fin au contrat de l’animateur.

Il y a quelques jours, Julien Courbet ironisait sur l’arrêt de son jeu Seriez-vous un bon expert ?, diffusé sur France 2, au détour de quelques tweets. « No problem, les amis pour le jeu, on faisait plus que les deux émissions qui suivent, mais ils doivent préférer les jeux américains » avait ainsi posté l’animateur sur son compte Twitter, ajoutant : « Pour la peine, je vais payer ma redevance en dollars. J'aurais du faire Would you be a good expert ?» Un humour que n’a visiblement pas apprécié sa direction, puisque Julien Courbet vient d’être remercié. En d’autres termes, il a été viré. 

« Les coups de gueule ne servent pas à grand-chose, si ce n'est, à interrompre une éventuelle collaboration quand la ligne blanche est franchie » estime Philippe Vilamitjana, directeur de l’antenne et des programmes de France 2. La chaine a visiblement décidé de supprimer le jeu, qui était déjà sur la sellette, comme s’en doutait Julien Courbet, mais a surtout décidé de se séparer aussi de son animateur en ne renouvelant pas son contrat. « J’avais dit à Julien Courbet qu’il resterait un visage de France 2, mais ses propos sont inacceptables et rendent impossible toute collaboration » déclare Philippe Vilamitjana.

Publicité
Après le 29 mars, Seriez-vous un bon expert ? sera donc remplacer par Le Tourbillon de l’amour, une série allemande. Un autre point qui avait inspiré à Julien Courbet un autre tweet tout aussi ironique : « Bonne nouvelle pour la création française, va y avoir un feuilleton allemand à la place ». Ce à quoi le directeur des programmes rétorque : « La série allemande qui succédera n’a aucun caractère indigne. Et elle coûte moitié moins cher » a-t-il confié au Parisien. Un argument de poids par les temps qui court. Mais en mettant l’accent sur une « faute » de l’animateur pour rompre son contrat, France 2 fait aussi passer le message qu’aucune indemnité de licenciement ne lui sera versée. Le clap de fin se fera-t-il devant les Prud’hommes ?

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité