Elle n’est pas encore parue qu’elle fait déjà le buzz. Avec Dans mes yeux, sa biographie rédigée avec Amanda Sthers, et dont l’Express a dévoilé quelques extraits en exclusivité, Johnny Hallyday partage ses souvenirs mais règle aussi ses comptes sans langue de bois. Morceaux choisis.

 

Michel Sardou et Claude François

Johnny Hallyday déballe tout. Dans sa biographie à paraître le 7 février, il partage ses souvenirs façon confession, de sa jeunesse et ses débuts, aux femmes de sa vie, en passant par sa maladie et son coma. Il semble aussi en profiter pour régler quelques vieux comptes, notamment avec ses « amis » artistes. Et tout le monde en prend pour son grade. A commencer par Michel Sardou, « un mec assez trouillard » qui a peur des serpents nous dit Johnny. « Je pense qu'on subit tous l'image qu'on véhicule, un jour, elle se mêle si intimement à notre vérité qu'on ne peut plus les séparer. Je pense que ça a été le cas pour Sardou, à force de passer pour un vieux con réac, il l’est devenu ». 

Publicité
Johnny Hallyday évoque aussi Claude François, devenu un mythe grâce à sa fin tragique. « C'était un vrai travailleur. Il bossait dix fois plus que moi. Mais il n'arrivait jamais à faire ce que je faisais. Ça le rendait fou. Jaloux. Il draguait mes nanas et, en désespoir de cause, il se tapait mes ex. C'était le circuit, tu savais que si tu sortais avec moi, tu pouvais ensuite te faire Cloclo ».