"Bébé made in France" est le roman auto-portrait insolite de Pamela Druckerman, journaliste américaine et jeune maman installée en France depuis plusieurs années. Au fil de ces pages, découvrez pourquoi, outre-Atlantique, l'éducation des petits Français fascine tant.

Les petits Français... sont polis

Bébé made in France, rédigé par la journaliste américaine Pamela Druckerman et préfacé par Elisabeth Badinter dans la version française, avait fait mouche outre-Atlantique atteignant même le Canada. A tel point qu'une maman Américaine avait plié bagages pour offrir à ses fils "la chance d'avoir accès à l'éduction made in France", avait révélé Vogue.

Comme l'a écrit la philosophe : "l'analyse comparée des cultures maternelles est un sujet grave qui en dit long sur nos sociétés respectives". Plus globe-trotteuse que francophile de par son métier, c'est pourtant en France que la journaliste a donné la vie et s'est interrogée sur la question de l'éduction "à la française" qu'elle considère comme un fleuron de la culture hexagonale. Dans ce livre riche en humour mais aussi d'inspirations telles que celles de Françoise Dolto, Laurence Pernoud ou encore, Marcel Rufo, elle explique pourquoi les petits français sont... si parfaits et feraient languir de jalousie les parents américains.

Publicité
Le premier atout de la jeunesse de l'Hexagone ? la politesse. En France, dès tout bébé, l'apprentissage des "mots magiques" est une norme. "Bonjour", "s'il te plait", "merci", "au revoir", sont donc ainsi des mots normaux du vocabulaire des jeunes français. Au travers de son livre enquête, elle a constaté qu'aux Etats-Unis les enfants n'utilisaient que "s'il te plait" et "merci".