Un mathématicien américain, le Dr Jordan Ellenberg, a analysé les données transmises par les livres numériques Kindle afin de déterminer quels sont ceux que nous commençons mais que nous ne finissons pas. Résultats : ce sont les livres scientifiques dont nous arrivons le moins souvent à bout, à l'instar du livre de l'économiste français Thomas Piketty, "Le Capital".

"Le Capital" de Thomas Piketty

©

Alors que la période estivale arrive et que vous choisissez méticuleusement vos livres de "bronzette", un mathématicien américain, le Dr Jordan Ellenberg a publié le classement des livres que l'on ne finit jamais. A partir des données statistiques fournies par les liseuses numériques Kindel, le chercheur a pu établir le nombre de personnes qui arrivaient à terminer les livres. Et les résultats sont sans appel : les ouvrages scientifiques ou encore économiques sont interminables. A l'image de l'économiste français, Thomas Piketty dont le livre sur "Le Capital" n'est terminé que par 2% des lecteurs qui s'y essayent. Le mathématicien Stephen Hawking et l'économiste Daniel Kahneman complètent le podium.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité