Vidéos A la une
Couper, rôtir, faire mijoter...En Corée du Sud, les cours de cuisine dédiés à la gente masculine se multiplient. Une manière de bousculer les stéréotypes dans une société fortement patriarcale, où les rapports de genre sont figés. Selon une chercheuse coréenne, l'intérêt des hommes pour les tâches ménagères peut être perçu comme une "manière de s'exprimer".
Publicité