Vidéos A la une
PAWLEYS ISLAND (Caroline du Sud) - 19 février 2016 - Donald Trump s'est immiscé dans le bras de fer qui oppose le géant informatique Apple au gouvernement américain. Le groupe refusant de céder à une injonction de la justice de débloquer l'iPhone utilisé par un des auteurs de l'attentat de San Bernardino, le candidat républicain a tout simplement appeler à "boycotter Apple". "Le téléphone n'est même pas la propriété de ce jeune voyou qui a tué tous ces gens. Le téléphone appartient au gouvernement. Ce n'est pas son téléphone. Pas besoin d'aller aussi loin". Donald Trump a accusé Tim Cook de vouloir montrer "combien il était progressiste". "On doit mettre (Apple) devant ses responsabilités et pour cela, il faut faire appel au bon sens" a renchéri le milliardaire. Donald Trump a ensuite expliqué sur Twitter qu'il utilisait des produits Apple et Samsung. "Si Apple ne donne pas les infos aux autorités sur les terroristes, je n'utiliserai que le Samsung jusqu'à ce qu'ils donnent les infos", a-t-il écrit.
Publicité