Société
L’ "agent secret" de l’association de protection des animaux L214 s’est confié sur comment il en est arrivé à filmer les maltraitances animales dans les abattoirs.
Publicité