Vidéos à la une
Ce mardi 21 mars 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Le premier débat présidentiel s'est tenu hier soir sur TF1. Côté organisation, les candidats présents ont critiqué l'absence des six autres. Chacun a exposé son projet en se voyant déjà à la place du président. A découvrir également : Bruno Le Roux a employé ses filles comme collaboratrices parlementaires. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Interviewé hier soir sur TF1, Nicolas Sarkozy a déclaré que "tout ce qui aurait dû être fait depuis 18 mois n'a pas été fait" pour éviter les attentats. D'après Eric Brunet, les critiques du président des Républicains ont été très précises. D'ailleurs, depuis quelques mois, les actions du gouvernement se limitent à beaucoup d'affichages, mais leurs tenues sont un peu légères. Laurent Neumann, lui, n'est pas choqué par les propos de Nicolas Sarkozy puisqu'il donne son point de vue sur les questions de sécurité en France. Quoi qu'il en soit, aucune des mesures qu'il a avancées n'aurait pu éviter l'attentat à Nice, ajoute-t-il. - Bourdin Direct, du lundi 18 juillet 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
Stéphanie Collier est revenue sur la rude épreuve à laquelle est soumis actuellement le couple Hollande-Valls. Depuis quelques jours, certains proches du président de la République critiquent en public la méthode du Premier ministre. Malgré tout, le doute ne s'est pas installé dans le couple exécutif car chacun compte toujours sur le soutien de l'autre. Leurs proches estiment d'ailleurs qu'ils sont obligés de rester ensemble jusqu'à la fin du quinquennat. François Hollande et Manuel Valls veulent gérer la loi Travail et les manifestations jusqu'au bout. Le chef de l'Etat veut en effet jouer sur cette loi lors de sa campagne présidentielle. Comment compte-t-il agir ? - Bourdin Direct, du vendredi 27 mai 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
La haine anti-flics est devenue aussi bien barbare qu'incontrôlable. Hier, des casseurs ont saccagé et incendié une voiture de police à Paris. De telles violences marquent-elles le retour du procès en laxisme vis-à-vis du gouvernement ? D'après Apolline de Malherbe, depuis le début du quinquennat de François Hollande, le mot laxisme revient régulièrement et les images d'hier le ravivent. Face à cette situation, le président de la République ne peut cependant pas improviser avec autorité et c'est devenu une fatalité. À cela s'ajoutent des cas aggravants notamment celui de Notre-Dames-des-Landes que le gouvernement n'a jamais réglé jusqu'ici. - Bourdin Direct, du jeudi 19 mai 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
Face aux violences qui se multiplient à chaque manifestation contre la loi Travail, les policiers ont prévu de se mobiliser le 18 mai prochain. Ils ont choisi comme mot d'ordre: "Stop à la haine anti-flic". D'après Eric Brunet, la colère des policiers est légitime. Les syndicalistes policiers ont affirmé que le gouvernement, estimant qu'il était préférable de discréditer les manifestations avec de la casse, a tardé à donner des ordres aux policiers. La haine anti-flic n'est pas celle des Français, mais celle de la gauche ultra-radicale. Laurent Neumann, lui, n'est pas de cet avis. Il trouve qu'il est beaucoup plus facile à l'opposition de critiquer la police et le gouvernement. - Bourdin Direct, du jeudi 5 mai 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
La top aux courbes voluptueuses n'en finit pas de grimper. À 28 ans, la belle vient de rentrer dans la très prestigieuse liste des 30Under30 du...
Vidéos Insolite
La prochaine fois que vous critiquerez la tenue d'une copine, vous y repenserez à deux fois si vous ne voulez pas terminer comme cette bande de...
Vidéos à la une
Soutenus par des professionnels, les sans-abri ont déjà produit 12 opéras acclamés par les critiques.
Politique
Il a soutenu la ministre de l’Éducation dans son ascension en politique, mais aujourd’hui Gérard Collomb semble être passé de mentor à ennemi. D’après la jeune femme, il tiendrait des propos "odieux" à son égard.
Vidéos à la une
Le Premier ministre est venu, mardi, présenter au groupe socialiste à l'Assemblée ses mesures pour l'emploi. Certaines sont considérées comme "une provocation" par l'aile gauche du PS. Le gouvernement pourrait, a nouveau, faire usage du 49.3 pour faire passer ces mesures controversées dans le cadre de la loi Macron. Un reportage de Jean-Baptiste Daoulas
Vidéos à la une
Martine Aubry en déplacement à Toulouse, juge la loi Macro trop libéral.
Société
L'écrivain-essayiste et polémiste Éric Zemmour est au cœur de toutes les critiques après les propos qu’il a tenus sur les musulmans dans la presse italienne en octobre dernier. Des personnalités des mondes politique et médiatique se sont d’ores et déjà manifestées pour soutenir le chroniqueur ou au contraire, encourager son éviction.
Vidéos à la une
Nadine Morano, députée européenne, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur ses critiques à l'encontre de Nicolas Sarkozy. Mardi soir, l'ex-ministre et le nouveau président de l'UMP, se sont entretenus dans une ambiance glaciale. Alors que celle-ci briguait le poste de vice-présidente ou de secrétaire générale, elle a été écartée par l'ancien chef d'État et a préféré refuser tout poste à l'UMP. Mercredi, elle a jugé le comportement de Nicolas Sarkozy d"'indigne, et de scandaleux" dans une interview accordée à Paris Match, et s'est encore confiée ce jeudi matin au Républicain Lorrain.
Politique
Une de la couverture du "Times Magazine", interviews accordées à la "BBC" et à la presse italienne, la tournée promotionnelle de Valérie Trierweiler, pour son livre "Merci pour ce moment", fait grincer des dents la classe politique et la presse étrangère.
Vidéos à la une
Les avis des Bruxellois sur les intentions de l'artiste belge, Bonom, semblent mitigés. Le tableau représente une femme nue se masturbant sur un...
Vidéos à la une
BFM Politique: Xavier Bertrand, député et maire de Saint-Quentin, répond aux questions de Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV, sur la ligne politique menée par le gouvernement Hollande les critiques de l'ensemble de la classe politique à l'encontre du gouvernement socialiste actuel.
Société
Le scénariste et producteur d’"Hélène et les garçons" défend sa série suite aux propos d’Eric Zemmour la jugeant trop féminisée.
Vidéos à la une
Le 19 octobre, les critiques de Martine Aubry à l'encontre du gouvernement et le tournant politique de Jean-Luc Mélenchon ont été commentés par Laurent Neumann, éditorialiste de BFMTV et Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro, dans Hondelatte Direct, sur BFMTV.
International
Critiquée sur son obésité et donc sa crédibilité, la nouvelle ministre de la Santé belge, Maggie De Block, demande à être jugée sur des actes et non sur son physique.
Vidéos à la une
Hervé Mariton, candidat à la présidence de l'UMP, était l'invité de BFMTV ce lundi matin. Il a critiqué les récentes déclarations de Nicolas Sarkozy, estimant "ne pas être très renseigné sur ce que sont ses idées" ainsi que sur "sa vision de la France". "Nicolas Sarkozy me paraît être dans l'ambiguïté", a-t-il notamment lancé.
Vidéos à la une
Jean-Jacques Bourdin recevait, ce lundi matin, sur BFMTV et RMC, Marine Le Pen. Dimanche soir, lors d'un entretien télévisé, Nicolas Sarkozy a notamment accusé cette dernière d'avoir aidé à l'élection de François Hollande. Une accusation fortement démentie par la présidente du Front national qui a rappelé son appel " à voter blanc" entre les deux tours. "Nicolas Sarkozy devrait sortir un miroir et se regarder, il trouvera le coupable de son échec", a-t-elle lancé à l'endroit de l'ancien chef de l'Etat.
Vidéos à la une
L'ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati, était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur BFMTV et RMC. Interrogée sur les unes de certains journaux dont a fait l'objet Najat Vallaud-Belkacem, Rachida Dati a rappelé qu'elle avait "accepté" les attaques sur sa personne. "Moi, je n'aime pas les victimisations de circonstances", a-t-elle lancé, précisant toutefois que ce n'était pas de la ministre de l'Education dont elle parlait.
Vidéos à la une
Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur les critiques de certains journaux vis-à-vis de sa nomination au gouvernement Valls II et sur la fermeture des écoles dans 23 communes aujourd'hui. Depuis quelques jours, Najat Vallaud-Belkacem subit les attaques d'une certaine presse qui n'a pas manqué de rappeler ses origines marocaines. Mais la nouvelle ministre "préfère ne pas s'attarder à tout cela d'autant plus qu'il y a une volonté de déstabilisation" en vue de "la rentrée et les réformes scolaires importantes à mener à bien".
Vidéos à la une
Jeudi 28 août, dans le portrait qui lui était consacré sur France 2, dans Envoyé Spécial, Arnaud Montebourg a indigné certaines télespectatrices pour une remarque qu'elles sont jugé sexistes sur les réseaux sociaux. Après avoir...
Vidéos à la une
Ce jeudi 28 août, France 2 diffuse un portrait consacré à Arnaud Montebourg dans l'émission Envoyé Spécial. France Télévisions a diffusé un extrait de ce reportage tourné en avril dernier, alors qu'Arnaud Montebourg vient de prendre ses fonctions au ministère de l'Economie suite au remaniement...
Politique
Fraîchement nommée ministre de l’Education à la suite de Benoît Hamon, Najat Vallaud-Belkacem a d’ores et déjà subi les critiques de l’opposition de droite et d’extrême droite.
Politique
Jean-Claude Martinez, l’ancien vice-président du FN et actuel candidat "Force Vie" au côté de Christine Boutin, a sévèrement égratigné cette dernière ainsi que Marine Le Pen dans une interview publiée fin avril par le webzine Roads.
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur Manuel Valls qui a été hué Rome, dans le cadre de sa participation la cérémonie de canonisation des papes Jean Paul II et Jean XXIII. D'apr s lui,...
Société
Un aventurier de l’émission Pékin Express a critiqué vertement le programme lors de sa diffusion, ce mercredi, sur twitter. L’émission, qui connait actuellement une baisse d’audience, se serait certainement bien passée de tels reproches.
Politique
Dans une vidéo, diffusée par i>Télé et tournée dans la voiture ministérielle d'Arnaud Montebourg, ce dernier raille les méthodes de travail de l'ancien Premier ministre devant la secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire.

Pages

Publicité