Vidéos A la une
Après la dégringolade de lundi, les Bourses européennes sont reparties à la hausse, mardi. L'économiste Marc Touati n'est pourtant pas optimiste, puisque le marché européen est grandement dépendant d'une croissance mondiale, dopée par la Chine ces dernières années. "Si demain la locomotive chinoise n'est pas là, comme il n'y a pas d'alternative américaine et a fortiori européenne, la croissance mondiale va ralentir, va baisser", estime Marc Touati.
Publicité