Vidéos A la une
Après 17 ans d'enquête, la police a finalement arrêté l'assassin présumé de Mokhataria Chaïb, l'une des disparues de Perpignan, atrocement mutilée. Identifié grâce à son ADN, l'homme a avoué. Il est suspecté dans au moins un autre meurtre de jeune femme, près de la gare de Perpignan. Les proches de l'assassin présumé décrivent un dangereux prédateur.
Publicité