Société
Dimanche, le directeur des Restos du Cœur de Montreuil (Seine-Saint-Denis) racontait avoir été victime d’une violente agression au couteau dans les locaux de l’association. Deux jours plus tard, il a été placé en garde à vue, soupçonné d’avoir tout inventé. 
Publicité