Société
Bientôt cinq ans après le crash du vol Air France reliant Rio (Brésil) à Paris, une contre-expertise accable l’équipage. Selon le document, cette catastrophe aérienne aurait pu être évitée s’ils avaient eu "quelques actions appropriées".
Publicité