Vidéos A la une
Plus d'un mois après le crash du vol d'EgyptAir qui s'est abîmé en Méditerranée le 19 mai, les proches des 15 victimes françaises font part de leur désarroi. Informées des avancées de l'enquête par voie de presse, elles n'ont en outre aucune information sur la date à laquelle elles pourront récupérer les corps des victimes. "On s'interroge sur la réalité des informations", explique Julie, interrogée sur BFMTV, dont le père et le frère ont disparu dans la catastrophe.
Publicité