Vidéos A la une
Qu'est-il arrivé au vol MS 804 d'EgyptAir ? Six semaines après le crash de l'avion en Méditerranée, le mystère demeure. L'appareil a-t-il été victime d'un attentat ou d'une défaillance mécanique ? Les deux boîtes noires, repêchées mi-juin, ont commencé à parler et elles confirment la présence de fumée à bord. Selon les 'informations du Figaro': http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/04/01016-20160704ARTFIG0..., le 'Cockpit Voice Recorder' (CVR), qui enregistre les conversations des pilotes, révèle qu'un pilote a tenté d'éteindre un incendie. L'autre boîte noire, celle des paramètres de vol, avait déjà montré la présence de fumée dans les toilettes et à l'avant de la cabine. Des informations qui ne permettent toujours pas d'établir les causes de la catastrophe, qui a fait 66 morts, essentiellement des Égyptiens et des Français. Aujourd'hui, l'hypothèse de l'accident technique semble toutefois privilégiée.
Vidéos A la une
Un mois et demi après le crash du vol Egyptair entre Paris et Le Caire, l'enquête pourrait connaître rapidement de nouveaux développements. Dimanche, la commission d'enquête égyptienne a annoncé que de nouveaux restes humains avaient été découverts en méditerranée et transférés au Caire via le port d'Alexandrie. Crash EgyptAir. Des restes humains récupérés, acheminés à Alexandrie https://t.co/4LAvt9eEyx pic.twitter.com/X6D8uVVmDY- Ouest-France (@OuestFrance) 3 juillet 2016 Ces restes ont été confiés à une équipe de médecins légistes chargés de l'identification des victimes. Les recherches se poursuivront 'jusqu'à ce qu'on soit complètement assuré de l'absence d'autres restes humains sur le site du crash', a souligné la commission. L'exploitation des deux boîtes noires, dont les enregistrements sont en cours d'examen, devrait aussi permettre aux enquêteurs d'y voir plus clair. L'Airbus A320 de la compagnie Egyptair s'est abîmé en mer le 19 mai pour des raisons encore indéterminées avec 66 personnes à bord. Avec Agences
Vidéos A la une
Une boîte de quelques centimètres qui éclaire un peu les circonstances du crash du vol MS804 d'Egyptair. Selon la boite noire analysée par les enquêteurs égyptiens, des alertes antifumées se sont mises en route avant l'accident notamment à l'avant de la cabine et dans les toilettes. Une découverte qui pourrait accréditer la thèse de l'accident. Une des deux boîtes noires retrouvées est toujours en cours d'analyse en France. Celle-ci pourrait livrer de précieuses informations car elle contient les échanges dans le cockpit. Le MS804 reliant Paris au Caire s'était abimé le 19 mai au large de la Crête faisant 66 morts.
Publicité