Vidéos à la une
Les secouristes colombiens continuent de fouiller les décombres de la ville de Mocoa à la recherche des 220 personnes portées disparues. La coulée de boue a dévasté cette ville du sud de la Colombie dans la nuit de vendredi à samedi. Au moins 273 personnes sont mortes et 43 enfants figurent parmi les victimes. Le bilan risque de s'alourdir, mais dors et déjà, selon la Croix-Rouge, au moins 45 000 personnes ont été affectées par la catastrophe. Le président Juan Manuel Santos estime que le changement climatique est à l'origine des pluies torrentielles qui ont fait sortir trois rivières de leurs lits. La ville de Mocoa est privée d'eau courante, la population dépend entièrement des ravitaillements et, pour l'essentiel, n'a plus accès à l'électricité. Plus de 400 secouristes sont déployés et les services d'aide d'urgence ont mis en place un camp de tentes dans un gymnase de la ville. Les autorités ont également lancé une campagne de vaccination afin de limiter les risques de propagation des maladies.
Vidéos à la une
Le bilan de la coulée de boue qui a dévasté la ville de Mocoa, en Colombie, s'est encore alourdi. On déplore désormais 254 morts dont 43 enfants. Troncs d'arbres arrachés, voitures emportées ou écrasées... tout n'est que désolation. Les quartiers pauvres sont les plus affectés, là où s'entassent de nombreux déplacés du conflit armé avec les Farc. La ville reste privée d'eau courante et d'électricité. Le retour à la normale pourrait prendre plusieurs jours. En attendant, des camions citernes sont acheminés dans la ville. 'A la mairie, nous, les travailleurs, les citoyens de Villagarzon faisons tout ce qui est humainement possible pour retrouver les corps, les repêcher à la rivière et les acheminer au cimetière. Aujourd'hui, nous avons le soutien de la police et de l'armée' a déclaré le maire de Villagarzon, Jhon Calderon. Des volontaires distribuent des repas, des matelas et des couvertures à des survivants qui ont souvent tout perdu. Les secouristes poursuivent sans relâche leurs recherches dans l'espoir de retrouver des survivants. La guérilla des Farc a offert son aide pour participer à la reconstruction de Mocoa. Une polémique a éclaté, certains assurant que la tragédie était prévisible. La ville est en effet construite sur une zone encerclée par trois rivières qui sont toutes sorties de leur lit. Des pluies meurtrières ont également affecté le Pérou et l'Equateur ces derniers jours. Coulée de boue en Colombie : 'Je n'ai plus rien mais je suis en vie, c'est le plus important' https://t.co/iMfDv9uXUp- Europe 1 (@Europe1) 3 avril 2017
Vidéos à la une
Selon les derniers bilans, plus de 240 personnes ont été tuées par la coulée de boue qui a dévasté la ville colombienne de Mocoa, dans le sud-ouest du pays. 170 victimes ont pu être identifiées et les autorités ne font état d'aucun disparu, mais les secours continuent de fouiller les décombre à la recherche d'éventuels survivants qui n'auraient pas été repérés. Le glissement de terrain a eu lieu à la suite de pluies torrentielles et du débordement de trois rivières dans la nuit de vendredi. Les autorités colombiennes avertissent que rétablir l'eau et l'électricité dans la ville de Mocoa pourrait prendre plusieurs jours. Le Pérou et l'Equateur ont également souffert des pluies torrentielles qui ont fait dans ces deux pays plus de 120 morts et un million de sinistrés.
Société
A la suite d’orages violents en Alsace, dans le Bas-Rhin, la commune de Romanswiller a été balayée par une gigantesque coulée de boue, mardi en fin d’après-midi. Les dégâts relevés sont importants.
Vidéos à la une
Un glissement de terrain fait au moins 16 morts en Inde. Les secours ont été dépêchés sur la zone de la catastrophe, dans l'Etat himalayen de l'Arunachal Pradesh. Les victimes sont des travailleurs qui étaient abrités dans une structure légère. Ces derniers jours, les pluies ont été particulièrement abondantes dans cette région. Avec agences
Vidéos à la une
Un village presque entièrement submergé et un bilan provisoire d'au moins 17 morts et cinquante blessés. C'est la conséquence de l'effondrement d'un barrage minier dans le sud-est du Brésil. Une coulée de boue a déferlé sur deux kilomètres dans la localité de Bento Rodrigues, engloutissant des habitations et rendant impraticables les voies d'accès au village. Les habitants ont été évacués mais outre les victimes retrouvées, une quarantaine de personnes manqueraient à l'appel. Les conséquences sur l'environnement pourraient être désastreuses. Cette coulée est constituée de déchets provenant d'une exploitation de minerai de fer et elle contient des résidus toxiques. Pour l'heure, aucune explication sur l'origine du désastre. Le barrage était géré par une compagnie minière, propriété de deux groupes, brésilien et australien. Avec AFP
Vidéos à la une
Au Guatemala, au moins 7 personnes sont mortes ce vendredi dans un glissement de terrain. Cela s'est produit dans les environs de la capitale. Il y a également une vingtaine de blessés. Ces coulées de terre et de boue sont la conséquence d'importantes précipitations ce jeudi. Plusieurs maisons ont été balayées.
Vidéos à la une
Sur les berges du lac du Chambon, une cinquantaine d'habitants et de commerçants creusent leur propre route afin d'alerter les pouvoirs publics. Depuis deux mois, le tunnel qui relie les vallées des Hautes-Alpes à l'Isère est inaccessible. Une importante coulée de boue a fortement fragilisé la voute du tunnel du Rif Blanc dans la région de Briançon. Pour ces riverains, le seul moyen de traverser est de prendre une navette mise en place aux heures de pointes. Mais avec l'arrivée de la saison touristique, pas question d'attendre.
Insolite
Depuis vendredi après-midi et suite à une impressionnante coulée de boue, un hameau de 140 habitants est isolé du monde.
Vidéos à la une
Les habitants de l'ouest des Etats-Unis sont confrontés depuis trois jours à de très mauvaises conditions météo, en raison d'une dépression venue du Pacifique et qui balaie toute la côte pacifique, du Canada jusqu'au sud de la Californie. Cette tempête apporte selon les régions : des vents violents avec des rafales parfois à plus de 200km/h, parfois des tornades, des coulées de boue, de fortes chutes de pluies ou encore d'abondantes chutes de neige en altitude. (Tour d'horizon ici) Le bilan fait état d'au moins 2 morts, deux personnes tuées dans l'Oregon par la chute d'arbres. Près de 500 000 personnes ont été privées de courant. Les régions où les dégâts sont les plus spectaculaires sont celles qui ont été touchées par des incendies ces dernières années, les feux de forêt ayant fait disparaître la végétation censée stabiliser le sol, et limiter les glissements de terrain. D'après les services météo , cette tempête est la plus importante depuis 2009. Et elle devrait se déplacer vers le centre des Etats-Unis ce dimanche.
Vidéos à la une
Les espoirs de retrouver des survivants sont minces après les coulées de boue dévastatrices au Sri Lanka. C'est ce qu'ont indiqué les autorités ce jeudi au lendemain du drame dans le village de Haldummulla à 200 kilomètres de la capitale Colombo. Des pelleteuses et des sauveteurs s'attaquaient aux tonnes de boue qui ont emporté quelque 150 maisons en tôle dans une plantation de thé. Des centaines de militaires ont été mobilisés. Ces opérations de sauvetage sont rendues difficiles par les pluies persistantes. Le bilan de 300 disparus avancé hier a été revu à la baisse, car une bonne partie d'entre eux étaient en fait au travail ou à l'école, selon les autorités. Une centaine de personnes pourrait avoir été ensevelie sous les tonnes de boue. Avec AFP et Reuters
Vidéos à la une
Les recherches se poursuivent pour retrouver des survivants à Hiroshima. Quatre jours après les gigantesques glissements de terrain qui ont touché la ville, plus de 40 personnes sont encore portées disparues. Samedi, six nouveaux corps ont été retrouvés, portant à 46 le nombre de victimes. Quelque 3000 pompiers, policiers et secouristes ont été mobilisés pour les recherches, sans compter un nombre important de bénévoles venus des villes voisines. Tous se livrent à une course contre la montre. Les chances de retrouver des survivants sont de plus en plus minces au fil des heures.
Vidéos à la une
Une cinquantaine de pompiers ont aidé dimanche les habitants du petit village de Lassur en Ariège à déblayer la boue charriée par un ruisseau qui est sorti de son lit samedi, à cause de violents orages.
Vidéos à la une
Dans le village de Paillet, en Gironde, une trentaine de familles se retrouvent démunies après les inondations causées par les orages. En deux heures, il est tombé l'équivalent d'un mois de pluie. Certains ont tout perdu mais la solidarité est de mise. Grâce à l'appel du maire, les habitants du village et communes alentours se sont attelés à aider les malchanceux, en offrant des dons de vêtements, linge de maison et électroménager.
Vidéos à la une
En Afghanistan, les autorités tentent d'acheminer de l'aide humanitaire pour les sinistrés après le gigantesque éboulement de vendredi. La catastrophe qui s'est produite dans la province du...
Vidéos à la une
Ravagé par la boue, leur village est devenu un cimetière, et des centaines d'Afghans tentent de survivre. L'aide internationale met du temps à atteindre cette région montagneuse et reculée du...
Publicité