Politique
Le micro-parti Cotelec présidé par Jean-Marie Le Pen finance toujours certains candidats pour les élections régionales alors que son président a été exclu du Front national il y a une semaine.
Vidéos à la une
Exclure les idées mais pas les sources de financements. BFMTV révèle que Cotelec, l'association de financement présidé par Jean-Marie Le Pen a prêté cet été quelques millions d'euros aux candidats FN pour les prochaines régionales, malgré la crise qui traverse le parti. Nicolas Bay, qui a voté pour l'exclusion du fondateur du parti au bureau national, a ainsi reçu un chèque de 300.000 euros pour sa campagne. Et Marine Le Pen est encore admiratrice du micro-parti.
Publicité