Revue du web
Avec Atlantico
Malgré un score attendu très faible, Jean-François Copé pourrait bien devenir l'un des éléments clé du dernier débat de la primaire de la droite et du centre. Son rapprochement avec Alain Juppé laisse présager la possibilité pour le maire de Meaux d'incarner le bras armé du favori des sondages.
Revue du web
Avec Atlantico
Le 2ème débat des primaires de la droite a donné lieu, comme le premier, à un florilège de commentaires, où les préférences personnelles servent trop souvent de critère d’analyse.
Vidéos Zapping Actu
L'énorme lapsus de Jean-François Copé sur les ministres de gauche ; Alain Juppé montre ses muscles ; François Bayrou évoque sa ressemblance avec Richard Gere... Retrouvez tous ces extraits et bien plus dans notre zapping Actu du jour !
Revue du web
Avec Atlantico
Le camp Sarkozy voit visiblement dans cette polémique un argument de poids.
Vidéos A la une
Invité sur le plateau de BFM Poltitique, Jean-François Copé a donné des précisions sur son dernier entretien avec Nicolas Sarkozy. Il a ainsi affirmé que les deux hommes avaient "tourné la page de Bygmalion" et qu'il avait assuré l'ancien chef de l'Etat qui irait "jusqu'au bout" de la primaire de la droite et du centre.
Vidéos A la une
Ce dimanche 19 mai, Jean-François Copé, candidat à la primaire de la droite et du centre, était l'invité d'Apolline de Malherbe sur le plateau de BFM Politique. Très offensif, il a notamment développé ses propositions pour lutter contre la radicalisation et combattre le terrorisme.
Vidéos A la une
Jean-François Copé a donné une conférence à l'EDHEC à l'occasion de la sortie de son livre Back to the Copétition.
Vidéos A la une
François Fillon est l'invité de Questions d'info cette semaine. Interrogé sur l'interview donnée par Jérôme Lavrilleux à l'Obs dans laquelle celui-ci accuse Nicolas Sarkozy de "se défausser" dans l'affaire Bygmalion, François Fillon a répondu : "Je suis en dehors de tout cela, je ne veux pas m'en occuper. J'ai souffert de ces gens-là". "J'ai souffert de M. Lavrilleux et toute cette bande, je sais de quoi ils sont capables..." poursuit le député LR de Paris qui revient sur son affrontement avec Jean-François Copé en 2012 : "J'aurais dû rompre totalement les liens avec cette équipe" dit le député de Paris. François Fillon a également réagi à la "peur" exprimée par Jérôme Lavrilleux par rapport aux conséquences de l'affaire Bygmalion : "Moi je n'ai peur de personne, mais ça en dit long sur le climat..." lance le candidat déclaré à la primaire de la droite et du centre. >> Voir l'émission en intégralité
Politique
En attendant la commission d’investiture qui statuera sur le sort de Nadine Morano, la petite réunion hier au siège du parti de droite a donné lieu à des échanges tendus.
Vidéos A la une
Le député européen Jérôme Lavrilleux, personnage central de l'affaire Bygmalion, a annoncé sa mise en examen lundi dans l'enquête sur des fausses factures durant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Il s'est rendu à sa convocation par la justice "tout naturellement". "J'ai consacré tout le temps qu'il fallait à répondre à toutes les questions d'un juge d'instruction qui semble particulièrement être au fait de son dossier. Je suis à la disposition de la justice à chaque fois qu'elle l'estimera nécessaire", a indiqué à BFMTV Jérôme Lavrilleux.
Vidéos A la une
Mercredi 9 décembre,  Nathalie Kosciusko-Morizet a interpellé Manuel Valls lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. "Vous n'êtes pas avare de vos sentiments. [...] Dimanche soir au 20h, les Français apprenaient que vous aimiez...
Vidéos A la une
François Fillon était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin sur BFMTV et RMC. Il a vivement critiqué le discours prononcé par Nicolas Sarkozy lors de la réunion extraordinaire du bureau politique de l'UMP en 2013. "Je pense qu'on aurait dû avoir à ce moment-là une discussion à huis clos (...), on a eu à la place une sorte de meeting où chacun d'entre nous a pris une leçon", a-t-il lancé, concluant que "ce n'était pas comme ça qu'une relation pouvait fonctionner" et qu'il en avait "tiré les conséquences".
Vidéos A la une
Véronique Jacquier revient, ce jeudi, dans sa chronique politique quotidienne sur les règlements de comptes entre les dirigeants de l'UMP. Chaque matin, le talk politique de Véronique Jacquier propose un édito sur l'actualité politique dans Bourdin Direct, sur RMC la radio d'opinion.
Vidéos A la une
Retour sur les règlements de comptes à l'UMP, avec Laureline Dupon, journaliste politique à Marianne et Ludovic Vigogne, journaliste politique à L'Opinion.
Politique
Selon les informations de L'Express, la comptabilité de l'UMP avant 2010 ne sera pas disponible pour l'audit financier en cours, puisqu'à chaque changement de président celle-ci était broyée...
Vidéos A la une
Après la démission de Jean-François Copé à la tête de l'UMP, de plus en plus de candidats se manifestent pour la primaire du parti. François Fillon et Alain Juppé, deux des membres du triumvirat chargés provisoirement de la direction de l'UMP, ont déjà confirmé qu'il envisageait de se proposer leur candidature pour 2017. L'élection de Nicolas Sarkozy à la tête du parti est de moins en moins courue d'avance.
Vidéos A la une
L'opération "mains propres" est lancée à l'UMP. Le bureau politique a déclenché une procédure d'exclusion contre le bras droit de Jean-Français Copé, Jérôme Lavrilleux. Tous deux ont été discrédités par l'affaire Bygmalion relative aux frais engagés dans la campagne de Sarkozy en 2012. La date du Congrès de l'UMP a été arrêtée au 29 novembre : le futur président du parti y sera désigné. Thibaud Le Floch et Germain Andrieux
Politique
L’UMP a engagé mardi une procédure d’exclusion à l’encontre de l’ex-directeur de cabinet de Jean-François Copé. Suspendu en attendant la décision finale, Jérôme Lavrilleux a d’ores et déjà prévenu qu’il était "prêt à aller jusqu’au bout pour se défendre".
Politique
Il en avait fait l'annonce au lendemain des révélations de Libération concernant les "fausses factures" de l'UMP. Vendredi, Jean-François Copé a déposé vendredi deux propositions pour plus de transparence dans la vie publique.
Politique
Hier, c'est Laurent Hénart qui est sorti vainqueur du duel qui l'opposait à Rama Yade pour la présidence du parti Radical. De son côté, l'ancienne secrétaire d'État de Nicolas Sarkozy dénonce de "graves irrégularités".
Vidéos A la une
" Ils vont faire comment avec le budget de la France ? " s'est étranglé le président du Rugby Club Toulonnais, évoquant " soit de l'incompétence, soit de la malhonnêteté " à l'UMP et invitant Jean-François Copé à ne pas " se défausser de ses responsabilités ."
Politique
Bernard Debré n’a pas mâché ses mots ce jeudi au micro de LCI et Radio Classique. Le député filloniste a notamment déclaré que l’UMP devait "couper les branches mortes", faisant ainsi allusion à Nicolas Sarkozy.
Politique
Selon les propos de Nicolas Sarkozy rapportés par Le Canard Enchaîné, l'ancien chef de l'État mise sur la présence de Marine Le Pen au second tour. Plus de détails.
Politique
Deux députés UMP ont déposé une plainte commune auprès du procureur de la République de Paris dans le cadre de l’affaire Bygmalion. Les deux élus estiment que les militants ont été floués par les cadres de l’UMP avec le Sarkothon.
Politique
Un texto envoyé par Jérôme Lavrilleux à Guillaume Lambert prouve que Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé étaient bien au courant de l'état calamiteux des finances de la campagne. 
Politique
La comptabilité complète des meetings de Nicolas Sarkozy a été publiée ce mardi par le site Médiapart. L’UMP aurait dissimulé non plus 11 mais 17 millions d’euros aux autorités de contrôle.
Vidéos A la une
Au cours d'un ultime discours en tant que président de l'UMP, Jean-François Copé a réaffirmé son intégrité et sa volonté de faire de la "politique autrement". Les nombreux militants présents ont quant à eux refusé de dire adieu au futur président démissionnaire, éclaboussé par l'affaire Bygmalion. Elisa Bertholomey et Barthélémy Lagneau
Politique
La popularité de Jean-François Copé n'est pas au meilleur de sa forme. Selon un sondage You Gov réalisé pour Le Huffington Post, celui qui remettra sa démission de la présidence de l'UMP dimanche arrive en queue de peleton avec 5% d'opinions favorables.
Politique
Alors que Bruno Le Maire a annoncé mercredi sa candidature à la présidence de l’UMP en vue du congrès d’octobre, Nicolas Sarkozy n’aurait pas apprécié cette sortie médiatique. L’Opinion rapporte en effet que l’ancien chef de l’Etat aurait taillé un costume au député UMP de l’Eure.
Politique
Jean-François Copé a dit au revoir à la politique, mercredi soir à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), pour un temps seulement. Dès la semaine prochaine, le président démissionnaire déposera deux projets de loi.

Pages

Publicité