Société
Vingt jours après le décès d’un automobiliste, percuté par une voiture après avoir laissé le passage au convoi présidentiel de François Hollande vers La Rochelle, l’enquête a été requalifiée en "homicide involontaire". 
Société
Un retraité de La Rochelle a perdu la vie le 10 novembre dernier après s'être encastré dans une voiture. Selon les premiers éléments de l'enquête, le convoi de François Hollande pourrait être à l'origine de l'accident.
Publicité